Le nouveau TH 3.6 de Magni sera l'un des télescopiques le plus compact du marché. Magni
Le nouveau TH 3.6 de Magni sera l'un des télescopiques le plus compact du marché.
Durant les Press Days du salon, les 18 et 19 janvier derniers, les constructeurs de chariots télescopiques ont annoncé des compléments pointus à leur gamme.

Les chariots télescopiques étaient plutôt discrets lors des Press Days d’Intermat. L’événement, organisé par le salon les 18 et 19 janvier à Paris, n’a pas attiré beaucoup de constructeurs de ce segment. Les marques présentes ont néanmoins donné un aperçu de la direction de la filière. L’heure est à la sortie de produits spécifiques ou à l’amélioration des références existantes.

Merlo sortira par exemple cette année la série 30.7, composée de trois modèles P30.7, TF30.7, TF30.7CS (30 m de portée et 7 m de hauteur). Ces machines répondent à une demande des exploitants. Ces derniers recherchaient un chariot plus puissant que le P27.6 (27 m de portée et 6 m de hauteur) mais avec les mêmes dimensions. Le TF30.7 offrira plus d’assistances électroniques que le P30.7. Enfin, le TF30.7CS sera muni d’une cabine suspendue. En parallèle, le P27.6 aura désormais une déclinaison haut de gamme, le TF27-6. Par ailleurs, le manufacturier poursuit son exploration de l’électricité. Il lance en janvier une alimentation électrique pour ses chariots télescopiques rotatifs. Ils peuvent ainsi être branchés au réseau électrique. Les engins peuvent ainsi se passer du moteur thermique en phase stationnaire, ce qui réduit le bruit et les émissions de polluants.

Un compact suréquipé

Son confrère Magni exposera deux nouveaux matériels durant le salon. Le TH 3.6 (3 t de capacité et 5,9 m de hauteur de levage) sera le chariot le plus compact de son catalogue. Il possédera notamment une cabine pressurisée équipée d’une grille de protection. L’opérateur disposera d’un écran de pilotage tactile. Un système de contrôle de la charge, le Load Moment Indicator, peut bloquer la machine si jamais il détecte une anomalie. Quant au chariot rotatif RTH 6.31 (6 t de capacité et 31 m de hauteur), il se distinguera par sa cabine capable de s’élever de 1,5 m. Elle pourra également s’incliner jusqu’à 15°.

Arrivé dans ce segment en 2020, Bobcat s’apprête à remettre au goût du jour sa gamme. Pas moins de neuf modèles seront réservés au marché européen. Entre autres caractéristiques : un abaque de charge dynamique de la flèche qui indiquera à l’utilisateur les zones où il peut déplacer sa charge.