Ces plaques présentent un taux de vibrations main-bras particulièrement faible, gage de confort et la santé pour les opérateurs.

Des plaques vibrantes unidirectionnelles électriques et thermiques

APS/BPS présenté par Wacker Neuson

Le choix de l’énergie laissé à l’exploitant ! Cette nouvelle gamme de plaques vibrantes unidirectionnelles se décline en 3 modèles essence et 3 modèles à batterie, avec des forces centrifuges de 10 à 13 kN, des catégories de poids de 50 à 70 kg et une largeur de plaque de 30 à 40 cm.  

Tous les modèles ont en commun un faible taux de vibrations main-bras < 5 m/s², l’étrier de guidage rabattable pour un transport et un stockage simplifiés ainsi qu’une maintenance réduite, grâce à la structure robuste avec graissage à vie des roulements à billes et à la courroie de qualité supérieure à longue durée de vie.

L’approche de Wacker Neuson en matière de motorisation répond à l’évolution du marché. Les versions électriques sont de plus en plus plébiscitées par les clients désireux de travailler dans des environnements sensibles au bruit (ex. centre-ville) et/ou attentifs à la santé de leurs salariés. Aussi efficaces que les modèles thermiques grâce au système de puissantes batteries à lithium-ions interchangeables avec les autres matériels légers fabriqués par Wacker Neuson ou par un tiers (ex. Bomag), pour une logistique simplifiée sur le chantier. Equipées de batteries, les plaques vibrantes fonctionnent sans émissions de gaz d'échappement, ni bruit de moteur et conviennent donc idéalement pour l’utilisation dans les tranchées et fossés, en intérieur et dans les zones sensibles. En outre, elles participent à la protection de l’opérateur et de l’environnement du chantier.

Les plaques, qui sont spécialement conçues pour les travaux de finitions le long de bordures, sont équipées d’un réservoir d’eau qui se remplit sans ouvrir le couvercle, qui assure une distribution égale et sans gaspillage sur toute la largeur.

Suivant les modèles, le fabricant avance jusqu'à 50% d'économies en coûts énergétiques et de 60 à 80% d'émissions de CO2 en moins.