Les motorisations thermiques ou alternatives seront l'une des thématiques centrales d'Intermat. LORAN DHERINES
Les motorisations thermiques ou alternatives seront l'une des thématiques centrales d'Intermat.
Le salon des matériels de chantier a organisé les 18 et 19 janvier derniers à Paris ses Press Days. Les journalistes ont pu y découvrir les engins que les principaux constructeurs exposeront fin avril au parc des expositions de Paris Nord-Villepinte. Tour d'horizon des forces en présence.

Ammann

Le rouleau à guidage manuel Ammann ARW 65-S est doté d’une bille avant directrice ( à droite et à gauche de plus ou moins 15°).et d’une marche arrière. L’opérateur commande la machine à l’aide d’un timon de guidage plus court, pour gagner en compacité, Grâce aux déplacement latéraux, le fonctionnement de la machine est beaucoup plus facile et plus précis. A la clé, un rouleau plus manœuvrable, pour une productivité accrue et une qualité de réalisation améliorée. Pour plus de polyvalence, et après avoir réglé la haute amplitude de 0,3 mm, le rouleau devient un outil idéal pour compacter de sols et des couches inférieures. L’amplitude inférieure de 0,15 mm,est préconisée pour les matériaux bitumineux. Trois marques de moteurs (Hatz, Honda et Yanmar), sont disponibles. Le démarreur électrique fait la partie de l’équipement standard.

Bergerat Monnoyeur

Les solutions digitales sont mises à l’honneur sur un espace dédié de 1 000 m2 sur le stand Monnoyeur, maison mère du concessionnaire Caterpillar, qui s’étend sur 2 000 m2. Parmi les innovations à découvrir, la technologie Cat Command pour utiliser les machines à distance depuis un espace de travail sûr, ce qui peut être particulièrement utile dans des environnements ou des applications potentiellement à risque. La digitalisation des services et la souscription aux offres Connectivité et Services, formalise l’engagement du concessionnaire en faveur de prestations basées sur la connectivité, l’intelligence artificielle et la réalité augmentée, Ces Offres incluent l’accès à un environnement digital complet : un site de e-commerce de pièces de rechange, l’espace client et la remontée des données machines sur la plateforme multimarque VisionLink®. Avec la digitalisation des services, les clients disposent d’outils et de support pour améliorer leur productivité et diminuer leur consommation de carburant et empreinte carbone. Cinq machines Cat seront exposées, dont trois machines prototypes électriques à batteries, qui seront présentées pour la première fois sur le sol français :

-la chargeuse sur pneus compacte électrique Cat 906, équipée de la batterie Cat 300V (64 kWh) pour une autonomie jusqu’à 6 heures avec une simple charge, selon l'utilisation et de l'application,

- la chargeuse sur pneus moyenne électrique Cat 950 GC avec sa batterie Cat 600 V (256 kWh), dont l’autonomie peut aller jusqu'à 6 heures avec une seule charge,

- la mini-pelle électrique à batterie Cat 301.9, animée par une batterie Cat 48 V (32 kWh) pour travailler jusqu'à 8 heures en fonction d'une utilisation et d'une application typiques à un taux d'utilisation de 40 % à 60 %.

Bobcat

Le concept de deuxième génération RogueX2 préfigure le chargeuse compacte sur pneus autonome du futur, apportant, notamment, une réponse aux pénuries de main d’œuvre et d’opérateurs. Cette innovation a été mise au point à partir du concept RogueX présenté au salon Conexpo de Las Vegas en 2023. Reconnaissable par l’absence de cabine, la RogueX2 est une machine autonome entièrement électrique, équipée d’une batterie lithium-ion, d’un système d’entraînement électrique et d’une cinématique de levage et de cavage à actionnement électrique, sans aucun circuit hydraulique. La RogueX2 voit son moteur à combustion interne (MCI) remplacé par un groupe motopropulseur électrique afin d’améliorer la puissance et l’entraînement. L’intégralité des circuits hydrauliques, y compris tous les connecteurs, flexibles, conduites et raccords, qui sont souvent la source de défaillances sont remplacés par des faisceaux électriques, Les moteurs à flux axial, lui confèrent un effort de traction optimisé. La machine fournit une plus grande puissance pour les applications exigeantes telles que le nivelage, la fouille ou pour alimenter les accessoires destinés aux travaux intensifs.

Bomag

Le spécialiste mondial du compactage, filiale du groupe Fayat, répond aux enjeux de la décarbonation de la filière en agissant sur les motorisations, l’automatisation, la digitalisation ainsi que sur l’optimisation de la production du chantier. Le programme e-performance, Bomag mycockpit, l’Asphalt Pro et, pour le système de commandes de la fraiseuse BM 65 ainsi que le rouleau tandem à pivots AP-5, sont autant d’illustrations de l’approche globale du fabricant, par ailleurs sélectionné dans le cadre des Innovation Awards d’Intermat pour son système d’assistance au freinage d’urgence. Cette technologie est conçue pour les engins de construction routière qui prévient les collisions tout en protégeant les enrobés chauds des dommages. La machine analyse en permanence son environnement pour une couverture parfaite et s’affranchir des effets délétères de tout arrêt brutal. L’assistance au freinage d’urgence est capable de détecter les dangers potentiels avant qu’ils ne surviennent. Cela permet l’application précoce du déclenchement de la décélération automatique.

Chrono Flex

Au sein de l’espace du groupe Monnoyeur, Chrono Flex exposera trois innovations, dont une, récompensée aux Grands Prix Matériel Chantiers de France et DLR 2023 et présentée aux Innovation Awards d’Intermat. En complément de son activité de maintenance préventive de flexibles, trois offres favorisant la durabilité des machines voient le jour : filtration, graissage centralisé et transfert de fluides. Ces développements illustrent la capacité de la société d’apporter des réponses aux clients engagés dans leur démarche environnementale et la maîtrise des coûts. Un an après son lancement et après trois années de recherche et développement, Chrono Flex propose à ses clients une nouvelle façon d’appréhender la longévité de leurs parcs machines qui fait ses preuves. Grâce à son groupe de filtration de l’huile hydraulique qui dispose d’un procédé unique déposé, les vidanges ne sont plus systématiques, réduisant ainsi les coûts d'entretien et l'impact environnemental tout en augmentant la performance des machines. L’entreprise poursuit également sa démarche d’innovation en lançant pour le premier trimestre 2024 une application mobile tout en un pour ses clients. Elle regroupera les demandes d’intervention, l’espace client et le programme de fidélité. Les clients auront ainsi tout la portefolio à portée de main en leur apportant de la simplicité, de la fluidité et de la proximité.

Develon

Les nouvelles gammes de machines électriques et à hydrogène, notamment les machines DX20ZE, DL250-FCEV et 14W-EREV, ainsi que le système innovant de godet « transparent », distingué par les Grands Prix Matériel Chantiers de France et DLR animeront le stand du constructeur coréen. Develon s’intéresse aussi aux technologies numériques présentées sur différents écrans, à l’instar de la solution Develon Smart Quarry, de la plateforme numérique Develon DXP et du système Develon Fleet Management. En fournissant des informations exhaustives sur les performances des machines via deux canaux (réseau de téléphonie mobile et satellite), ce système offre une solution télématique de gestion de la flotte extrêmement utile pour gérer les performances des machines, renforcer leur sécurité et organiser une maintenance préventive plus efficace.

Deutz

En pleine réorganisation de sa distribution, le motoriste expose ce qu’il a développé récemment (Futavis, E-Deutz, moteur H2) et se projette avec de nouvelles technologies en réponse au défi de la transformation énergétique. Moyennant un plan d’investissement de plus de 100 millions d'euros (source constructeur), jusqu'en 2025, Deutz entend verdir ses gammes et implémenter son offre de services. Sa stratégie s’inscrit dans le temps long : compte tenu de la durée de vie de ses moteurs, il dispose d'une base installée conséquente à laquelle il peut accéder, sans s’interdire d’assurer l’entretien des moteurs de tiers. L’activité Service doit s’amplifier et générer 600 millions de chiffre d'affaires d'ici 2025. Côté moteur, le bloc Deutz TCD 3.9 / 4.0, de conception compacte, se caractérise par sa densité de puissance élevée dans une large gamme de 75 à 129,4 kW.

Dynapac

Après le terrassement, le Seismic s'attaque désormais à l'enrobé. La nouvelle gamme CX, dans sa version 9 t (CX 9 VT2 sur les deux billes), est conçue pour un rendement élevé. Choisissez haute ou basse amplitude et compactez, la machine s'adapte toute seule à l'enrobé, à sa température, à son épaisseur et à son stade de compactage tout en vibrant à la fréquence propre de l'ensemble évitant la dégradation des agrégats. Et tout ça sans AdBlue et en VT2! . La technologie Seismic le gère compactage final des couches de base, intermédiaires et de roulement. Son mécanisme de compactage variable garantit la bonne quantité de compactage avec un minimum de passes. Le fonctionnement est simple et convivial. L'opérateur sélectionne le réglage de l'amplitude haute ou basse, et le compacteur gère le reste. Cette simplicité permet à l'opérateur de se concentrer sur la conduite sur la chaussée et d'assurer la sécurité, sans avoir besoin de saisies ou de réglages complexes. La technologie Seismic permet d'obtenir une densité constante sur l'ensemble du tapis, même près des bords.

Herakles Robotics

Cette jeune société développe un système de navigation et de travail autonome adapté aux matériels de TP existantes afin de réaliser des opérations de terrassement sans opérateur. L'objectif tend à concevoir un système de navigation et de travail autonome en équipant, à ce stade, une pelle ou un bouteur. L’automatisation des engins disponibles sur le marché tend à réduire le coût des terrassements par la réduction de la main d'œuvre et par l'optimisation des déplacements par l'intelligence artificielle. Elle génère une réduction de l'impact environnemental par l'optimisation du travail et par la suppression des déplacements inutiles. Avantage induit, la réduction et la maîtrise du délai avec une planification et une utilisation 24h/24h.

Hitachi Construction Machinery

Sur le segment des pelles de 14/15 t, le constructeur japonais propose une version sur batterie ZE135-7EB, qui offre des niveaux de bruit plus faibles, une efficacité améliorée, moins d'exigences de maintenance et moins de temps d'arrêt que les modèles conventionnels. La puissance disponible atteint 160 kW, grâce à une capacité de batterie de 298 kWh/. Elle est proposée avec une flèche monobloc ou en deux parties pour plus de polyvalence. Au total, 10 machines Hitachi seront exposées, des plus petites (deux mini-pelles récemment mises à jour, les ZX26U-6 et ZX33U-6) aux plus grandes (pelles à application spéciale ZX390TC-7 et chargeuse sur roues ZW310-7). Ses solutions de construction durable seront également à l’honneur avec deux nouveaux modèles électriques, les ZX55-6EB et ZE135-7EB, et plusieurs machines Zaxis-7 économes en carburant : les pelles sur pneus ZX95W-7 et ZX135W-7, et les pelles sur chenilles ZX95USB-7 et ZX225USLC-7.

Kobelco

A elle seule, la pelle hydraulique sur chenilles SK520LC-11 E vaut de détour sur le stand Kobelco. Ce modèle de 53t, dédié aux applications de production, mérite une revue de détails. Le moteur, le système hydraulique ains que la tourelle sont totalement inédits. Côté motorisation, le bloc Isuzu gagne en puissance (473ch) et en couple (2 000 Nm). L’incorporation de cette motorisation a engendré une évolution du système hydrauliques et des modifications sur la tourelle, qui s’apprécie de 20 cm à 3,20 m de largeur, quand celle du châssis inférieur reste inchangée à 3,35 m. Dans cette catégorie, Kobelco revendique la primauté dans le domaine de l’accessibilité, avec un accès traditionnel à l’avant droit de la tourelle et un second , implanté latéralement derrière la cabine, cela pour simplifier les opérations de maintenance. La dotation standard progresse, avec un écran de 25 cm, un siège à suspension hydraulique et une interface intuitive pour gérer l’hydraulique des différents outils. La flèche et le balancier ont été renforcés. A ses côtés, la pelle SK380SRLC-7, qui bénéficie des mêmes améliorations, préfigure la machine la plus lourde et la plus puissante sur le marché en rayon court avec ses 40 t de poids opérationnel.

Komatsu

Fidèle au rendez-vous parisien, le constructeur japonais place sa participation sous le signe des motorisations alternatives. Les gammes de pelles en sont les premières bénéficiaires avec la présentation de la pelle électrique PC138E-11 de 13 tonnes équipée d'une batterie lithium-ion, qui sera proposée, à l’issue d’une phase de teste, à la location. Constant dans son approche technologique, le constructeur proposer un kit de guidage de machine Smart Construction 3D Machine Guidance, désormais disponible pour une large gamme de produits Komatsu. Le kit permet d'ajouter un guidage de machine 2D et 3D et peut être personnalisé avec diverses options qui permettent de s'adapter à la configuration des machines et aux conditions d'exploitation de chaque client. Les nouvelles pelles hydrauliques sur pneus PW168-11 et PW198-11 viennent étoffer la gamme de modèles à rayon court, pour un poids opérationnel jusqu'à 20 t. Animées par un moteur Komatsu puissant de respectivement 110 kW (PW168) et 129 kW (PW198), les deux modèles ont un commun un filtre à particules diesel « maison » à remplacer toutes les 8000 heures. Elles sont préparées pour l’utilisation de porte-outils multidirectionnel et de points de montage pour les capteurs de système de guidage. Autre centre d’intérêt, la mini-pelle PC 33 E-6 (3,5 t) équipée de batteries lithium-ion d’une capacité de 35 kWh. Un chargeur externe rapide est proposé avec la machine.

Liebherr

Jouant « presqu’à » domicile, l’industriel démontre l’étendue de ses gammes et la diversité de ses services. Le choix des matériels tend à respecter l’équilibre entre les différentes divisions du groupe tout en illustrant les grands axes de R&D. C’est le cas du système de stockage d’énergie Liduro Power Port, qui assure une forte densité de puissance et une puissance de sortie constante pouvant atteindre 160 kW. Logiquement, le terrassement est à l’honneur avec la chargeuse électrique L507 E, le tombereau articulé TA 230 Litronic et la pelle sur chenilles R 972. A ne page négliger, le chariot télescopique T 33-19 à batterie électrique et le bouteur PR 736, équipé de systèmes d’assistance avancés. Le levage est en bonne position, avec la grue à tour 125K, qui vient compléter la gamme dans le segment supérieur et la grues automotrices LTR 1150, de 150 t de capacité. Pionnier dans l’électrification des matériels pour fondations spéciales, Liebherr dévoile le LRB 23, un système de battage et de forage inédit au design compact. Son entraînement de forage BAT 300 fournit un couple maximal de 300 kNm. Ce modèle vient s’intercaler entre les LRB 16 et LRB 355.

LiuGong

La marque chinoise voit grand à Intermat 2024 ! A côté du lancement de quelques 40 matériels électriques cette année et l’année prochaine, tous segments confonds, Liugong compte également diversifier son portefolio. Son stand devrait permettre de mieux appréhender cette offensive « produits », avec la présentation de deux chargeuses électriques (LiuGong820 TE et 856 HE), et deux pelles sur chenilles (LiuGong 9027 FE et 922FE). Suivront des compacteurs, des chargeurs compacts, des niveleuses mais aussi des tombereaux rigides et des petites chargeuses articulées sur pneus. Le produit emblématique de la marque, qui assure la moitié des ventes en volumes. L’arrivée de la Série T constitue donc un enjeu particulier, avec une proposition totalement renouvelée dans la classe des machines de 12x à 35C t.

Sany

L’édition 2024 constitue un enjeu particulier pour le constructeur chinois puisque pour la première fois, la filiale française, opérationnelle depuis l’année dernière, en sera la véritable cheville ouvrière. L’enjeu est de taille, Sany, qui dépasse les 1 000 machines vendues par an, s’étant hissé dans le top 6 des constructeurs de matériels de chantier en France. Les pelles sur chenilles et sur pneus, de la mini-pelle à la pelle de déconstruction, restent de fer de lance du Chinois, le catalogue s’étoffe progressivement aux chargeuses sur pneus, avec deux modèles de 2 et 3 m3 de capacité, une configuration spécialement développement pour le recyclage sur la base d’une machine sur chenilles de 36 t. L’électrification des gammes compactes se poursuit. Après la commercialisation de la SY 19 E, dont cinq unités ont été déjà vendues, deux références de respectivement 2,6t et 3,5 t viendront compléter l’offre de mini-pelles. Un modèle de 21t 100% électrique est annoncé cette année.

Volvo CE

Le constructeur suédois décline son programme en faveur de la décarbonisation. Parmi les développements les plus récents, le constructeur suédois présentera sa pelle EC230 électrique de 23 tonnes, la chargeuse sur pneus L120 électrique sans oublier la mini-pelle EC18 électrique. Mais le principal centre d’intérêt du stand de 1 500 m2 réside dans le HX 04, prototype de tombereau articulé à pile à hydrogène. Les services jouant un rôle plus important, le constructeur misesur des aides à la productivité tels que Connected Map, Task Manager et son modèle « Equipment as a Service », ainsi que des services de pièces