Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Location – Matos : un outil de gestion et une plateforme de mise en relation des locatiers et des entreprises

Location – Matos : un outil de gestion et une plateforme de mise en relation des locatiers et des entreprises

6 février 2018
<span>Location</span> – Matos : un outil de gestion et une plateforme de mise en relation des locatiers et des entreprises

Start-up créée à Nantes en octobre dernier après deux ans de maturation, Matos propose un logiciel d’assistance administrative, technique et commerciale aux locatiers – loueurs d’engins avec opérateur. Celui-ci est associé à une plateforme de mise en relation avec les entreprises de BTP, de paysage et les collectivités locales.

En partant de la gauche, Frédéric Corolleur et Olivier Hauraix , respectivement directeur et président de Matos.

Le concept de cette start-up a été imaginé par un ancien locatier et un ex-salarié du BTP, Olivier Hauraix et Frédéric Corolleur, respectivement président et directeur de l’entreprise.

Un outil de gestion global

Baptisé Matos Connect, le logiciel « full web » est accessible par Internet « en mode Saas » sur différents supports (ordinateur, tablette, mobile) moyennant la souscription d’un abonnement dont le montant est fonction de la taille de l’entreprise et du nombre d’opérateur, une centaine d’euros environ pour un locatier employant moins de cinq salariés, évalue Frédéric Corolleur.

Principales fonctions : gestion des plannings, du personnel (suivi des missions, rapports d’activité journaliers et hebdomadaires), du matériel (utilisations…) et de son entretien ; gestion des commandes, des facturations numériques (l’entreprise formule une demande sur Internet, le locatier lui propose une machine et son pilote) et des interventions :  le loueur rédige un ordre de mission, fait partir la machine et son conducteur muni des consignes de sécurité.

Promesse de Matos : un gain de temps que le professionnel pourra consacrer plus utilement à ses activités ou à ses chantiers.

Une plateforme de mise en relation

Les loueurs abonnés à Matos Connect peuvent accéder à une plateforme de mise en relation avec les entreprises de BTP, de paysage et les collectivités locales, Matos Réseau. La start-up nantaise explique qu’être présent sur cette plateforme leur permettra d’améliorer leur visibilité.

Les entreprises utilisatrices peuvent s’y inscrire gratuitement et déposer une demande de matériel. Ses correspondants locaux gère la demande, la vérifie et la mettent en ligne. Le locatier y répond en tenant compte du prix de la prestation, le plus rapide ayant le plus de chance de chance de faire affaire. Matos leur promet un gain de temps, grâce à la dématérialisation de la relation, de la gestion du contrat et de la facturation.

D’un côté, la start-up nantaise cible les locatiers employant jusqu’à 50 personnes qui veulent faire une offre de service aux entreprises mais qui ne possèdent pas de réseau commercial ou qui l’ont déjà établi mais veulent l’agrandir. De l’autre, elle vise les entreprises ou les collectivités qui travaillent déjà avec des loueurs mais qui souhaitent faire appel à d’autres prestataires lorsque ses prestataires habituels sont indisponibles.

Lancement cet automne

Pour assurer son équilibre économique, la start-up prélèvera une commission sur les transactions réalisées (1 à 2 % du montant). Le produit s’ajoutera à celui des abonnements.

Après trois mois d’activité, elle a déjà référencé une cinquantaine de loueurs. Parmi eux, plusieurs « bétatesteurs » qui ont accepté de participer à la mise au point du concept (validation des procédures de mise en relation…).

La première version du logiciel est proposée en test depuis janvier mais sans la plateforme. Les deux seront commercialisés à l’automne prochain. Objectif : fédérer 200 locatiers dans l’année qui suivront la date de lancement. A suivre…

J.D