Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – SMA : une assurance contre les risques de fraude

Travaux publics – SMA : une assurance contre les risques de fraude

7 juin 2017
<span>Travaux publics</span> – SMA : une assurance contre les risques de fraude

Escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux, atteinte aux systèmes d’information, vol de valeurs ou de biens : comment les entreprises peuvent-elles se prémunir contre les actes frauduleux et faire face à leurs conséquences pécunières ?

Lancé par SMA, le contrat d’assurance Vigipro leur permet de s’assurer contre ces risques. En cas de sinistre, il prend en charge les pertes financières directes ou indirectes, les frais de recours, les honoraires d’experts qu’il pourrait être nécessaire de nommer, les coûts de reconstitution originale des systèmes d’information.

Outre la fraude externe, Vigipro couvre la fraude interne. Précision, l’objectif est de couvrir les détournements effectifs de valeurs ou de biens. C’est pourquoi ni les tentatives de fraude, ni les demandes de rançon n’ont vocation à figurer dans le périmètre de garantie de ce contrat.  En revanche les demandes de rançon informatique peuvent bénéficier de garanties de cyberrisque, au même titre que les dommages touchant les données et les systèmes informatiques détenus par les entreprises.

J.D