Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Disruption technologique : quelles conséquences pour les entreprises ?

Travaux publics – Disruption technologique : quelles conséquences pour les entreprises ?

4 novembre 2016
<span>Travaux publics</span> – Disruption technologique : quelles conséquences pour les entreprises ?

KPMG a interrogé plus de 200 dirigeants exerçant dans le secteur des infrastructures et de la construction. Donneurs d’ordres et grandes entreprises implantées dans près de 30 pays se sont prononcés sur l’incidence de la disruption technologique sur leur modèle économique et la création de valeur. Résultats et commentaires.

30% utilisent des robots ou une autre technologie automatisée. 42% utilisent des drones pour surveiller l’avancement de leurs travaux. 61% utilisent la maquette numérique sur  la majorité de leurs projets. 65% utilisent le contrôle à distance de leur chantier. L’enquête initiée pour la 10ème année consécutive par KPMG, permet de constater que les dirigeants sont conscients des enjeux induits par les nouvelles technologies, même si l’usage qu’ils en font est encore à un stade précoce, et qu’ils ont parfaitement assimilé les avantages que va leur apporter l’innovation que ce soit en termes de gestion des risques, d’efficience économique, de performance des méthodes de construction, mais surtout, d’offres de produits innovants aptes à répondre aux nouvelles attentes des clients.

Priorité à la numérisation des projets

Davantage d’entreprises que de donneurs d’ordres ont déjà initié des démarches volontaristes d’innovation. Plus globalement, priorité a été donnée à la numérisation des projets, à la sécurité sur les chantiers et au process de production. Les axes de progrès concernent le management de projet intégré, l’analyse de données et l’impression 3D. Autre enseignement, bien que convaincus de l’apport des technologies et de l’innovation, les répondants confirment qu’un bon management de projet permet de prévenir les risques et demeure la clé du succès.

Nouvelles technologies

Les dirigeants sont conscients des enjeux induits par les nouvelles technologies même si l’usage qu’ils en font est encore à un stade précoce. La plupart des répondants reconnaissent faire face à des enjeux de disruption technologique majeurs mais seulement 8% d’entre eux sont à la pointe de l’innovation et un tiers déjà en retard. Les entreprises devancent nettement (près de 10 points) les donneurs d’ordres en termes de maturité d’adoption des technologies innovantes. Pour des raisons de capacité financière, ce sont les plus grandes entités de l’échantillon qui sont les leaders de l’innovation. L’enquête montre que les acteurs du BTP ont bien appréhendé le changement de paradigme qui s’impose à eux : d’avoir à construire une infrastructure ou un bâtiment ils vont devoir en concevoir désormais l’usage optimisé sur le long terme. L’«innovation-produits » tels, le smart grid, la route solaire, mais aussi, la révolution numérique et technologique que permettent en autres la maquette numérique, le big data et les nouveaux moyens de communication, doivent contribuer à réussir cette transformation.

J-N.O

Crédit photo : Drone Vendée Vidéo