Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Matériaux – Eqiom Granulats inaugure un site industriel en Seine-et-Marne

Matériaux – Eqiom Granulats inaugure un site industriel en Seine-et-Marne

22 septembre 2016
<span>Matériaux</span> – Eqiom Granulats inaugure un site industriel en Seine-et-Marne

Le producteur de matériaux a inauguré un site de réception, de recomposition et de réexpédition de granulats à Vernou, en Seine-et-Marne. Une pièce essentielle d’un dispositif industriel d’Eqiom Granulats, qui s’appuie en Île-de-France sur ses deux carrières de Bayel, dans l’Aube, et de Saint-Eloi, dans la Nièvre.

Ces dernières années, l’entreprise, qui livrait le marché francilien à partir de sites d’extraction de roches alluvionnaires situés dans un rayon de 150 km autour de Paris, a été contrainte de diversifier ses sources d’approvisionnement pour compenser la pénurie de ressources. Elle a ouvert la carrière de calcaire de Bayel en 2013, après l’avoir équipée et dotée d’un embranchement ferroviaire. Localisée elle aussi à proximité d’un raccordement ferré, la carrière de matériaux alluvionnaires siliceux de Saint-Eloi s’est intégrée au dispositif francilien avec le site de réception, de mélange et de transfert des matériaux vers la région parisienne ouvert en 2014 à Vernou. Eqiom Granulats s’est intéressé alors à un site EDF dédié à la réception du charbon basé à La Grande Paroisse. Lors de sa modernisation, l’électricien a libéré une plateforme et l’a autorisé à construire ses installations industrielles. Cette plateforme desservie par la voie fluviale et le rail gère 250 000 tonnes de matériaux par an. Avec les chantiers du Grand Paris en ligne de mire, le producteur s’est fixé comme objectif d’en traiter un million de tonnes à terme. Eqiom Bétons réceptionne une partie des cailloux mélangés à Vernou dans les sept centrales à béton qu’il exploite en bord d’eau.

J.D

Vernou, chiffres clés

Une capacité de réception de 1 000 tonnes par heure

Une capacité de chargement des produits finis de 800 tonnes par heure

Un stockage de plus de 300 000 tonnes

Plus de 10 constituants de base recomposables

Une capacité de recomposition d’un million de tonnes par an