Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Génie civil – 38 500 accropodes pour sécuriser la route du Littoral à La Réunion

Génie civil – 38 500 accropodes pour sécuriser la route du Littoral à La Réunion

25 novembre 2016
<span>Génie civil</span> – 38 500 accropodes pour sécuriser la route du Littoral à La Réunion

Plus de 38 500 accropodes, soit l’équivalent de 780 000 tonnes de béton, seront utilisés pour sécuriser les digues de la future route de La Réunion. En construction depuis quelques mois, la nouvelle route du Littoral viendra améliorer la circulation entre le nord et le sud de l’île. Gagnée sur la mer, cette voie rapide de 12 km reliera Saint‐Denis à la Possession. Elle remplacera l’actuelle route côtière, trop exposée aux éboulements, à la pluie et aux grandes marées. L’infrastructure s’appuie sur deux digues (1 et 5,7 km) et sur un viaduc (5,3 km). L’endiguement sera protégé par une carapace d’accropodes en béton préfabriqués. Ces blocs seront produits par la nouvelle usine Verlaine de SCPR avec un matériau adjuvanté par Sika (superplastifiant, retardateur de prise). Construite pour leur fabrication, cette usine entièrement automatisée produira à terme d’autres éléments en béton. La chaîne de production peut sortir 40 pièces de différentes tailles par jour : des blocs de 4, 6, 8 et 11 m3 pesant entre 10 et 30 tonnes. Du coulage dans les moules au séchage (48 heures), les accropodes stationneront pendant 10 jours sur site avant d’être transportés sur le chantier. Ils seront empilés au pied des murs chasse-mer de la digue, sous et au-dessus de l’eau, pour absorber l’énergie de la houle et contrer son effet destructif.

J.D