Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Fondations – Sefi Intrafor : essai de forage de paroi moulée à grande profondeur terminé

Fondations – Sefi Intrafor : essai de forage de paroi moulée à grande profondeur terminé

14 mars 2017
<span>Fondations</span> – Sefi Intrafor : essai de forage de paroi moulée à grande profondeur terminé

A Grigny, en Essonne, Sefi Intrafor a mené à son terme un essai de forage et de bétonnage de paroi moulée profonde à 100 m.

vue-generale-2Cet essai visait à tester des techniques de foration à grande profondeur et à former les équipes au pilotage de machines qui seront utilisées sur les chantiers du Grand Paris.

La filiale du groupe Fayat l’a réalisé dans un terrain qui superpose des remblais, des résidus de sable et de graviers puis de calcaire de Champigny, des sables verts, des marno-calcaires de Saint-Ouen avec dissolutions pluri-métriques (2,50 m), une strate de marnes et de caillasses avec développement de gypses albatroïdes (40 m d’épaisseur) en surplomb d’un calcaire grossier.

Pré-forage à la benne, forage au cutter

Pour tenir compte des phénomènes de dissolution, Sefi Intrafor a effectué des pré-traitements d’injection au coulis de ciment. Deux foreuses (Comacchio) ont participé à une première campagne d’injection.

L’entreprise fore trois panneaux : un central, deux latéraux. Le premier est équipé avec deux palplanches, l’une à 72 m, l’autre à 84 m. Celles-ci sont extraites au moment du forage des panneaux adjacents. Le pré-forage est réalisé avec une benne lourde (Stein) montée sur porteur (Liebherr 855) à une trentaine de mètres de profondeur. Un cutter (Bauer BC40) et un nouveau porteur (Bauer MC96) associée à une centrale de traitement de boue (Bauer BE550) et à un escargot de bétonnage (SAML S9241) participent au forage.

Seconde campagne d’injection

Sefi Intrafor été confronté à différents aléas. Malgré la campagne d’injection effectuée préalablement au forage, une perte de boue quasi-totale a été constatée au niveau de la strate de terrain calcaire. Non sans difficulté, les foreurs ont réussi à remonter la poutre.

Une seconde campagne d’injection de remplissage et de traitement a donc été engagée. Pendant près de deux semaines, la filiale du groupe Fayat a injecté 300 m3 supplémentaires de coulis. Après cette seconde injection et une campagne de sondages de contrôle jusqu’à la base des marnes et caillasses, décision a été prise d’exclure de l’essai la partie présentant de très fortes anomalies.

Le forage a alors repris. Dans ces marnes et caillasses, l’entreprise rencontré des horizons d’argiles détritiques qui s’intercalaient avec des bancs pluri-métriques de gypse massif, ce qui l’a obligé à remonter le cutter pour purger ces horizons à l’aide de la benne à câble.

En dépit de quelques dysfonctionnements du logiciel de pilotage du porteur (MC96), les 100 mètres de profondeur ont été atteint le 7 mars. Sefi Intrafor a équipé le forage, posé et bétonné un porte-joint à 68 mètres de profondeur avant de s’attaquer à la réalisation du panneau contigu.

J.D