Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés, Matériels - Scania – Les motorisations GNC tirent les ventes des camions de chantier

Scania – Les motorisations GNC tirent les ventes des camions de chantier

30 mars 2020
<span> Scania <span/> – Les motorisations GNC tirent les ventes des camions de chantier

Avec 7 244 immatriculations, en hausse de 23% par rapport à l’année précédente, Scania est la marque qui a le plus progressé sur le marché français en 2019.

Exprimée en part, de marché, la percée du « griffon » se traduit par une part de marché globale de 14,7%. Sur le segment des porteurs, Scania gagne 2,7 points à 16,4% de part de marché. Sur le segment des porteurs, 2 points gagnés hissent la part de marché à 11,7%. Dans un marché en en hausse de 2,4%, Scania France a immatriculé 5 050 tracteurs et 2 194 porteurs. Une performance à porter au crédit du programme Ready Built, destinés au segment de la construction, soit 200 porteurs sur l’année, qui permet d’accéder à des véhicules carrossés dans des délais très court. Une offre complète de solutions en énergies alternatives, telles que le gaz liquéfié, éthanol ED95, hybride, biodiesel (B100), mais aussi le gaz comprimé (GNC), sont autant de motorisations qui ont contribué à tirer les ventes sur le segment des camions de chantier.

L’année 2019 a permis à Scania de renforcer sensiblement son empreinte sur le marché français des véhicules industriels.

GNC

Avec une gamme complète de porteurs et tracteurs GNC pour la construction, Scania se positionne comme le spécialiste des motorisations alternatives. Les configurations disponibles (4X2, 6X2*4,6X4 et 8X4*4), permettent de couvrir les applications les plus courantes. Toutes sont déclinées avec une chaîne cinématique « 100% Scania », identiques à celle des versions diesel. Idem pour la boîte de vitesses Opticruise avec ralentisseur hydraulique « maison ». Toute la gamme de PTO est disponible sur la gamme GNC, y compris la prise pleine puissance. Quelle que soit la configuration choisie, la charge utile est préservée grâce à la majoration du PTAC d’une tonne sur les véhicules gaz. Parmi les solutions GNC les plus courantes, figure :
– le malaxeur G410B, 8X4*4 NA, avec 100 kg de gaz embarqué, soit un poids à vide de 14 200 kg (gaz, eau, et conducteur), pour une charge utile de 18 800 kg soit 8 m3, et un PTAC de 33t,
– le bi-benne grue G410B 6X4 HA XT, empattement 4 150 mm avec 150 kg de gaz embarqué, doté de ponts avec réducteurs dans les moyeux,
– le bi-benne grue G510B 8X4*4 NA XT, avec 120 kg de gaz embarqué, libérant un empattement de 3 950 mm,
– le tracteur Construction G410A 4X2NA XT, avec 150 de gaz embarqué, libérant un empattement de 3950 mm.

Au total, 500 immatriculations de camions à énergies alternatives ont été finalisées en 2019.

Covid-19

Dans le contexte sanitaire exceptionnel qui prévaut actuellement, l’industriel entend aider ses clients afin de maintenir les flux logistiques et l’alimentation des chantiers. Comment ? En adaptant la livraison des pièces de rechange, les réparations et les dépannages. De même, tout est mis en œuvre pour assurer les conditions de travail permettant aux salariés de travailler en toute sécurité, les ateliers travaillant « portes fermées ». Pour autant, la demande s’est déjà fortement contractée, les heures produites étant en retrait de l’ordre de 50% par rapport à la normale.
J-N.O
Photo : Le confinement a entraîné un haut niveau de demandes de reéchelonnement des contrats de location et de financement.