Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Pneumatiques de génie civil – Des prestations de service de plus en plus sophistiquées

Pneumatiques de génie civil – Des prestations de service de plus en plus sophistiquées

28 novembre 2017
<span>Pneumatiques de génie civil</span> – Des prestations de service de plus en plus sophistiquées

Les pneumatiques Génie Civil subissent, par définition, des conditions d’exploitations difficiles. Terrain non viabilisés, translation longues, charges élevées, ils sont exposés à de nombreuses contraintes. Chaque application est spécifique car chaque terrain d’évolution est particulier et que les conditions dans lequel le pneu travail sont uniques. Dans ce contexte, les exploitants cherchent à optimiser leur TCO en adaptant au mieux le pneumatique à son environnement. Un véritable challenge pour les manufacturiers qui développent des produits toujours plus performants accompagnés de services toujours plus élaborés.

Grégory Briche, chef des Ventes France Pneumatiques Génie Civil (Goodyear) : « Nos clients veulent personnaliser leurs pneus pour tendre vers le coût total de possession le plus bas. »

La définition du besoin de l’exploitant est essentielle pour sélectionner le pneumatique le plus approprié à une application. « Dans le domaine du Génie Civil, Goodyear dispose d’une équipe de spécialistes dont l’une des missions principales réside dans les études de site destinées à connaître les conditions dans lesquelles le pneumatique évoluera », indique Grégory Briche, chef des Ventes France Pneumatiques Génie Civil (Goodyear), « c’est une condition indispensable au choix du profil et du mélange de gomme, ces deux paramètres conditionnant directement le TKPH*».

Ce type de prestation est proposée de plus en plus systématiquement, les exploitants ont ainsi le pneumatique le plus adapté à leurs opérations et à leur environnement, ce qui minimise leur TCO. Une tendance de fond à définir son pneumatique « sur mesure », à laquelle le manufacturier répond par une segmentation fine de son offre. « Pour une dimension de pneumatique destiné à équiper un tombereau rigide, Goodyear propose trois types de mélange de gomme distincts, voire six pour les pneus 27.00R49 ou plus grands.

Préconisation d’usage

Dans cette logique de service, la notion de conseils et de préconisations est fondamentale. Le contrôle de la pression des pneumatiques est systématique. « Ce paramètre conditionne l’usure, la consommation de carburant, mais aussi le confort de l’opérateur », souligne Grégory Briche, « un sur-gonflage, tel que nos inspecteurs peuvent le constater dans de nombreux cas, peut non seulement provoquer une usure non homogène du pneu, mais aussi modifier le comportement de la machine en termes de stabilité ». A titre d’exemple, une pression trop basse de 20% écourte la durée de vie du pneu de 27%. Dans le cas d’une surpression de 20%, la durée de vie diminue de 12%.

A l’heure du pneu connecté, le contrôle visuel effectué par les spécialistes reste incontournable. Aspect général  des pneus, état des flancs intérieur et extérieur, degré d’usure de la gomme,… un œil averti peut établir un diagnostic précis. « Avec notre logiciel EM Track développé par Goodyear, nous proposons un suivi du poste pneumatique dans le cadre d’une gestion prédictive et d’une maintenance préventive », explique Grégory Briche, « nous sommes capables de budgétiser les besoins de l’exploitant sur 2 ans et d’assurer l’état fonctionnels de ses pneus sur cette période ».Des prestations proposées à tout type de clients intervenant dans les différentes spécialités des Travaux Publics, qui sont transparentes pour l’exploitant.

Analyse du cycle des matériels

Dans sa nouvelle déclinaison de son système de gestion de pneus destiné à l’industrie minière MEMS®4, Michelin transforme son offre actuelle en une plateforme complète de surveillance et de reporting pour les pneus et les camions, intégrant l’analyse du cycle des véhicules. Une amélioration permise notamment par l’ajout de données d’accéléromètre et de GPS en temps réel.

Le manufacturier présente le MEMS®4 comme étant le seul système TPMS du marché ayant la capacité d’enregistrer le suivi individuel de chaque pneumatique, via un identifiant unique. Pour cela, il utilise un outil de capture de données amélioré (lisible via Android), relié à un nouveau logiciel digital. Disponible à l’achat ou à la location, MEMS®4 dispose d’une antenne active et d’un nouvel émetteur-récepteur fonctionnant avec des capteurs à haute fiabilité.

Ces données sont envoyées directement à la cabine de la machine et à la salle de contrôle de la mine, en temps réel. L’avancée la plus significative est permise par le système amélioré utilisant les données GPS et d’accéléromètre, permettant aux utilisateurs de gérer non seulement les pneus, mais aussi les aspects clés du système de transport de la mine.

Cette nouvelle fonctionnalité informe sur la position exacte du camion, son état, son géorepérage et l’analyse du cycle du véhicule. Ces informations aident à augmenter la sécurité, la productivité, la fiabilité et la disponibilité des camions, tout en réduisant les coûts des pneus et de la maintenance.

Analyse du cycle de vie

Le système offre plusieurs fonctionnalités distinctes :

  • la localisation du matériel- chaque machine est géo-localisée en temps réel sur une carte. Cela permet non seulement de surveiller de près toute la production et le transport, mais aussi l’état du camion et les niveaux d’alarme.
  • le géorepérage – cette installation permet de définir des zones dans la mine et les règles assignées (par exemple la vitesse, les alertes de zone de sécurité, les coins, etc.) en fonction des conditions locales. La sécurité est la priorité première dans toutes les mines, et la gestion en temps réel de la flotte et des opérations contribuera à établir l’environnement de travail le plus sûr possible.
  • l’analyse du cycle du véhicule – les accéléromètres donnent des données précises sur l’utilisation des machines et des pneus, lesquelles peuvent être utilisées pour la conception et l’optimisation des routes de transport. De même, si les pneus sont visiblement en train de s’échauffer, le véhicule peut être déplacé vers un cycle moins sévère, ou le camion et les cycles alternés pour minimiser les incidents et la maintenance1. Les opérateurs cherchent toujours à maximiser la productivité, et MEMS®4 sera indispensable dans les mines sensibles au TKPH et visant à réduire les pannes et les temps d’arrêt.
  • l’analyse du cycle du véhicule – les accéléromètres donnent des données précises sur l’utilisation des machines et des pneus, lesquelles peuvent être utilisées pour la conception et l’optimisation des routes de transport. De même, si les pneus sont visiblement en train de s’échauffer, le véhicule peut être déplacé vers un cycle moins sévère, ou le camion et les cycles alternés pour minimiser les incidents et la maintenance1. Les opérateurs cherchent toujours à maximiser la productivité, et MEMS®4 sera indispensable dans les mines sensibles au TKPH et visant à réduire les pannes et les temps d’arrêt.
  • la gestion des pneus – chaque pneu individuel, ballasté ou non, est surveillé depuis le moment où il est installé jusqu’à son enlèvement. Cela se fait via un capteur à haute fiabilité (qui n’a jamais besoin de recalibrage, et dure en moyenne 14 000h), qui mesure constamment la température et la24 heures de production équivalent à peu près à 500k $ ; le coût des pneus à 30k $, soit, pour 8h, à peu près 200k $.   pression, et permet même de tenir compte des températures saisonnières grâce à son algorithme de pression intelligent. Avec des pneus d’un coût allant jusqu’à 50 000 $ chacun, le maintien de la pression est essentiel car la durée de vie des pneus est réduite de 20% pour chaque 1 bar (14,5 PSI) de sous-gonflage. Avec MEMS®4, s’il y a des problèmes avec la température ou la pression des pneus, le conducteur et la salle de contrôle sont alertés avec des alarmes en temps réel. Et comme le remplacement d’un pneu peut prendre jusqu’à 8 heures et coûte jusqu’à 200 000 $ en production perdue et coûts des pneus, la minimisation des incidents pneumatiques et des temps d’arrêt est essentielle. Comment le manufacturier est-il arrivé à ce montant  ? En considérant que 24 heures de production équivalent à peu près à 500k $, le coût des pneus à 30k $, soit, pour 8h, à peu près 200k $ (source Michelin).

De plus, les contrôles sur place de la pression des pneus, qui nécessitent beaucoup de temps, sont coûteux et nécessitent une intervention humaine, sont éliminés avec cette surveillance des pressions effectuée depuis la salle de contrôle.

De fait, il s’agit d’une plateforme complète de surveillance des pneus et des conditions du site. Comprenant que les gestionnaires des mines ont besoin d’informations et de données accessibles et faciles d’utilisation, MEMS®4 produit des rapports et des graphiques adaptés pour chaque département de la mine, avec un tableau de bord personnalisé et des données « faciles à exporter » pour une analyse plus poussée.

Passer à MEMS®4 ne peut pas être plus simple. Le nouveau système est disponible à l’achat ou à la location, migre de MEMS®3 avec facilité, présente une installation logicielle et matérielle simple, une formation sur site complète, et bénéficie de sauvegardes via un réseau de support Michelin dédié offrant une assistance à distance ou sur site.

Non seulement MEMS®4 est facile à installer et utiliser, mais en plus les pneus Michelin (XDR2, XDR3 et XDR250) sont tous compatibles avec lui et prêts pour une installation rapide et sécurisée des capteurs. Il suffit ensuite de personnaliser l’optimisation du cycle, des pressions, des alarmes thermiques, etc., et d’effectuer une formation et du coaching sur place pour s’assurer de l’entière autonomie de l’équipe quant à l’utilisation quotidienne, le suivi et le reporting. Un support continu est disponible depuis le MEMS® Support Engineer, accessible par téléphone ou internet.

Profils spécialisés

A chaque matériel de TP son pneumatique. Sur ce principe, BKT a développé une gamme longue destinée à équiper les tombereaux rigides et articulés, les chargeuses sur pneus ainsi que les niveleuses et les matériels roulants divers. Chaque pneumatique radial de la gamme Earthmax est étudié pour offrir une distribution optimale de la charge.

Le manufacturier indien commercialise à présent 22 types de pneus, tous disponibles en différentes tailles et déclinaisons afin de s’adapter à l’application et au contexte dans lequel le pneumatique va travailler. Parmi les principales références citons Earthmax SR 30 pour les tombereaux articulés et les chargeuses, Earthmax SR 31 pour les chargeuses et tombereaux rigides, Earthmax SR 41 pour les tombereaux articulés. Pour les applications minières, BKT préconise le Earthmax SR 45 pour tombereaux rigides et Earthmax SR 45 Plus dans la version Géant et Earthmax SR 47 pour les tombereaux rigides évoluant en carrières.

L’étendue de la gamme permet de couvrir les besoins pour chargeuses et bouteurs avec les Earthmax SR 49 et 50 mais aussi pour les chargeuses en carrière (Earthmax SR 51 et 53), ainsi que pour les tombereaux rigides et chargeuses évoluant en milieu agressifs (mines,…), avec les Earthmax SR 45 M et SR 55. Tous partagent la structure « tout acier », qui confère à la carcasse une résistance élevée aux chocs et aux impacts (coupure, pénétration de corps étrangers, …). Dans les conditions d’exploitation, le pneumatique Génie Civil est exposé aux risques de crevaison et d’endommagement de la carcasse.

Avec sa bande de roulement «agressive » de classe 5, c’est-à-dire augmentée de 150% par rapport au standard, Earthmax SR 50 est conçu pour garantir un cycle de vie allongé et une résistance constante aux nombreux obstacles présents sur les terrains boueux et/ou terreux. Ce profil est disponible dans deux tailles (26.5 R 25 et 29.5 R 25).

Le Earthmax SR 51 partage la même profondeur de roulement de bande de roulement tout en bénéficiant d’un mélange spécial pour une résistance aux coupures encore accrue. Il se caractérise par la forme carrée de son épaule dessinée pour faciliter l’expulsion des corps étrangers. Quatre tailles sont commercialisées : 17.5 R 25, 20.5 R 25, 23.5 R 25 et 29.5 R 29.

Maximiser la durée de vie

Avec son service Total Tyre Care, Bridgestone propose une solution intégrée associant le pneumatique et son suivi. Objectif : maximiser la durée de vie du pneu et diminuer le coût total d’exploitation. Cette prestation est élaborée à partir de deux outils de gestion des pneus et de rapports personnalisés que le manufacturier japonais a développé :

  • le système de gestion des pneus, qui permet d’évaluer la durée de vie, d’estimer le coût et d’anticiper le besoins à venir, le tout étant repris dans des rapports,
  • le système breveté de garantie de pression des pneus, gage d’optimisation de leur durée de vie, de moindres dommages et de consommation de carburant optimisée.

Ces deux outils combinés garantissent à l’exploitant une durée de vie du pneu allongée, associée à une consommation de carburant réduite et des temps d’arrêt minimes.

Parallèlement, Bridgestone proposent les services de ses experts pour sélectionner le meilleure pneumatique en fonction de l’application visée, préconiser l’entretien adéquat et déployer les outils « in situ ».

De quoi garantir une efficacité totale de pneus à carcasse robuste et de gomme pour satisfaire tous types de conditions d’exploitation. Dotés de bande de roulement conçues pour faire face à toutes les conditions d’évolution, ces pneumatiques sont étudiés pour afficher un fiabilité élevée pendant toute leur durée d’exploitation et, in fine, générer un coût horaire réduite pendant leur cycle de vie.

J-N.O

 

Nokian Heavy Tyres : un pneu hiver pour chargeuses sur pneus

Le Nokian Hakkapeliitta Loader étend la gamme de pneus hiver de Nokian Heavy Tyres aux chargeuses sur pneus. Ce pneu, conçu pour les chargeuses sur pneus est destiné à un usage hivernal dans le cadre d’applications exigeant une adhérence de référence sur neige et sur verglas, notamment les aéroports, l’entretien des routes en hiver et les opérations communales de déneigement. Le Nokian Hakkapeliitta Loader se décline en trois tailles : 17.5R25, 20.5R25 et 23.5R25.

BKT : fournisseur distingué par Caterpillar

Le manufacturier indien a été récompensé par le constructeur américain pour la fourniture de pneumatiques destinés à équiper, en première monte, les matériels Cat. BKT, au travers de son site industriel de Chopanki a reçu le prestigieux prix SQEP Silver Award – Supplier Quality Excellence Process Certification – prix remis uniquement aux fournisseurs de Caterpillar capables d’atteindre les plus hauts niveaux de qualité et de contrôle des processus. La multinationale indienne fait maintenant partie de ce programme d’excellence ; de plus elle a été homologuée pour la fourniture en première monte des deux pneus Earthmax SR 47 et Earthmax SR 45 destinés à deux modèles différents d’engins CAT.

Barum BD 200 M : pour une utilisation mixte dans les TP

Dans la dimension 315/80 R 22.5, ce pneu pour pont moteur est conçu pour toutes les utilisations chantiers. Il offre un ratio prix/performance élevé, à la fois sur la route et en tout-terrain. Sa longévité et robustesse garantissent une utilisation prolongée.