Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés, Matériels - Mecalac – La production renoue avec ses niveaux d’avant-confinement

Mecalac – La production renoue avec ses niveaux d’avant-confinement

5 juin 2020
<span> Mecalac <span/> – La production renoue avec ses niveaux d’avant-confinement

Après avoir redémarré la production dès la mi-avril, à un rythme de l’ordre de 50% par rapport à la normal, les usines françaises ont renoué avec l’activité totale.

Pour l’industriel savoyard, il était nécessaire de faire redémarrer notre industrie, en respectant bien entendu toutes les précautions sanitaires. Aussi, il continue comme depuis le premier jour, à intégrer les contraintes nouvelles dans son organisation industrielle, afin de préserver la santé de nos salariés mais également la pérennité de son industrie.
Le principal objectif est le retour à un climat de travail serein et confiant pour tous les collaborateurs. Le retour des équipes de production s’est fait de manière progressive, afin de pouvoir accompagner chacun dans la mise en place et la bonne pratique des dispositions sanitaires. Gans, lunettes / écrans, masques, gel hydro alcoolique sont largement déployés.
La production travaille en 2 équipes, afin de limiter le nombre de personnes présentes à la fois sur le site. Cela permet également de limiter les regroupements lors du déjeuner. Toutes les dispositions ont été prises en accord, et suivant les recommandations de la médecine du travail, de notre CSE et CSST. Progressivement, tous les freins sont levés, permettant à chacun d’apprécier les mesures mises en œuvre et de s’assurer de leur application. Le programme de production est adapté en fonction de la capacité des principaux fournisseurs à pouvoir livrer. Globalement les délais de livraison actuels appliqués à toutes les machines sont de 2 mois supplémentaires par rapport aux délais de livraison pré-Covid. Avec le ralentissement généré par le gel des activités, ainsi que les incertitudes concernant le redémarrage des décisions d’investissements, table sur un recul de  -20% par rapport à ses projections pré-crise sanitaire.

J-N.O

Photo : Le programme de production est adapté en fonction de la capacité des principaux fournisseurs à pouvoir livrer