Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels, Réseaux - Véhicules Industriels – Renault Trucks forme son réseau de distribution grâce aux outils digitaux

Véhicules Industriels – Renault Trucks forme son réseau de distribution grâce aux outils digitaux

5 mars 2021
<span> Véhicules Industriels <span/> – Renault Trucks forme son réseau de distribution grâce aux outils digitaux

 

Chez Renault Trucks, la formation des femmes et de hommes qui composent son réseau de concessionnaires et succursales intègre les dernières méthodes et a recours aux outils les plus novateurs. L’enjeu:  s’adapter à une industrie en profonde mutation mais aussi d’attirer de jeunes talents pour qui le digital n’a aucun secret.

La pandémie de COVID 19 a bouleversé profondément le quotidien des entreprises. En matière de développement des compétences, le constructeur français de véhicules industriels a accéléré le développement de solutions de formation virtuelle. Pour répondre aux besoins de son réseau de distributeurs et réparateurs locaux agréés, resté mobilisé durant les deux confinements, la direction du développement des compétences de Renault Trucks France a augmenté son offre de formation via les classes virtuelles. La classe virtuelle réinvente la formation en ligne, en injectant de l’interactivité dans cette méthode. Via des logiciels de communication à distance utilisés en entreprise, le formateur réunit une classe de 6 à 8 apprenants. Contrairement aux e-learnings, ces derniers, ne subissent plus la progression pédagogique. Ils se retrouvent pleinement acteurs pouvant réagir et interagir. Les classes virtuelles ont été adaptées aux formations déjà déployées autour de quatre thématiques (Technique, après-vente commercial, commerce véhicules neufs ainsi que compétences transverses et développement personnel) et de nouvelles références ont été proposées au réseau de distributeurs et réparateurs de la marque au losange. Lors du premier confinement, ce sont ainsi 14 références de formation qui peuvent être dispensées dans le cadre de classes virtuelles qui ont rassemblé 151 apprenants dans le cadre de 27 sessions en deux mois seulement.

J-N.O

Photo : Fort de cette enquête qualitative et quantitative, la décision de poursuivre les classes virtuelles a été prise.