Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Location – Fabre Manutention et Oman-Ouest Manutention dans le giron d’Aprolis

Location – Fabre Manutention et Oman-Ouest Manutention dans le giron d’Aprolis

14 juin 2017
<span>Location</span> – Fabre Manutention et Oman-Ouest Manutention dans le giron d’Aprolis

Le loueur de matériels de manutention renforce sa couverture dans l’Ouest et le Sud-Ouest avec l’acquisition de deux filiales du groupe Convenant : Fabre Manutention, basée à Bruges, en Gironde ; et Oman-Ouest Manutention, installée à Rennes, en Ille-et-Vilaine.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de croissance externe qui a conduit Aprolis à racheter sept sociétés depuis 2016 : Bernard Manutention Service, Lemonnier Rail-Route, Vivier Manutention, Ardenn Diesel Manut, Afrelec, Vivier Matériel Industriel et Midi-Pyrénées Manutention.

L’objectif du « leader de la location multi-matériels de manutention » français est franchir le seuil des 300 millions d’euros de chiffre d’affaires fin 2018, indique Benjamin de Castelnau, directeur général d’Aprolis. Active en France, en Belgique et au Luxembourg, l’entreprise annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires de 180 millions avec 58 agences et un millier de salariés.

Avec trois agences à Angoulême, Agen et Niort, Fabre Manutention a réalisé 12,7 millions de C.A avec 58 personnes en 2016 dans la vente, la location et l’entretien de chariots élévateurs, de gerbeurs et de transpalettes dans douze départements du Grand Sud-ouest.

Oman-Ouest Manutention exerce le même type d’activité dans sept départements en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Avec 37 collaborateurs répartis entre quatre agences à Brest, Lorient, Nantes et La Roche-sur-Yon, la société affiche 7,8 millions d’euros de C.A.

Précision d’Aprolis, les deux sociétés continueront d’exercer leurs activités sous leurs propres dénominations et dans leurs structures actuelles.

J.D

Photo : de gauche à droite : Marceau, Yves et Guy Convenant, dirigeants du groupe éponyme, Denis Monnoyeur, directeur général délégué du groupe Monnoyeur, et Benjamin de Castelnau, directeur général d’Aprolis.