Suivez-nous :         application      kit média      
Accueil - Réseaux - Location – Equipements à partager : un nouveau site en orbite

Location – Equipements à partager : un nouveau site en orbite

20 mars 2017
<span>Location</span> – Equipements à partager : un nouveau site en orbite

Après une période de rodage de quelques mois dans l’ancienne Picardie, Equipements à Partager prend son envol. Le site met en relation les entreprises de BTP et les loueurs indépendants qui veulent louer des machines sous-utilisées (avec ou sans opérateur) avec les professionnels du secteur. Focus.

Les entreprises de construction et les sociétés de location indépendantes ne font pas tourner leurs matériels à 100 % de leur temps. Dormant dans les parcs ou sous-utilisés, ces matériels pèsent d’abord sur les finances de leurs propriétaires (remboursement, assurance, entretien…). Ils finissent par être frappés d’obsolescence technique (moindre productivité…) sans avoir produits tous les fruits auxquels ces derniers pourraient légitimement prétendre, explique en substance Kevin Legault, fondateur d’Equipements à Partager. C’est avec son frère ainé, dirigeant d’une entreprise de travaux publics, qu’il a dressé ce constat qui l’a conduit à créer un site Internet de location de matériel de BTP avec ou sans opérateur.

Basée à Amiens, la plateforme s’est rodée sur les trois départements de l’ancienne Picardie (Somme, Aisne, Oise), deux départements voisins (Seine-Maritime, Pas-de-Calais) et l’Île-de-France. Kevin Legault a démarché les entreprises et les petits loueurs pour les inciter à proposer leurs engins vacants à la location et augmenter ainsi leur taux d’utilisation ou de rotation pour les amortir plus rapidement. Le site référence aujourd’hui quelque 250 machines.

Une palette de services

Sur le principe, le loueur est invité à déposer une annonce sur la plateforme en précisant le type de matériel, sa disponibilité et son prix de location. Le locataire potentiel prend contact avec lui. L’échange se négocie entre les deux parties, le site se rémunère en prélevant une commission sur la transaction.

Il propose différents services à ses protagonistes. Le paiement en ligne au moment de la réservation. Un formulaire de contrat de location et d’état des lieux. Une assurance (bris, vol, incendie, responsabilité civile fonctionnement et circulation) obligatoire pour les locations sans opérateur, en partenariat avec Axa France. Une notation par étoile (de 1 à 5) des acteurs de la location et du matériel.

Possibilité est également offerte de solliciter la plateforme pour une recherche de matériels spécifiques, rarement proposés chez les loueurs traditionnels, concasseur ou cribleur par exemple. Une réponse est apportée dans les deux heures, assure Kevin Legault.

En activité depuis novembre 2016, le site est lancé officiellement ce mois de mars. A partir de son expérience picarde, son fondateur envisage de mailler progressivement les autres départements français, d’y démarcher les entreprises et les loueurs et d’y constituer un réseau de réparateurs. L’objectif est d’arriver à référencer quelques milliers de matériels disponibles sur Equipements à Partager cette année. A suivre…

J.D