Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Location-distribution – Pourquoi le syndicat professionnel des monteurs et de dépanneurs de grues rejoint le DLR ?

Location-distribution – Pourquoi le syndicat professionnel des monteurs et de dépanneurs de grues rejoint le DLR ?

25 janvier 2017
<span>Location-distribution</span> – Pourquoi le syndicat professionnel des monteurs et de dépanneurs de grues rejoint le DLR ?

Après l’Union française du Levage, l’association des constructions industrialisées et modulaires et les loueurs de grues à tour, c’est au tout du SPMDG de se rapprocher de la Fédération nationale des Distributeurs, Loueurs et Réparateurs de matériels de BTP et manutention (DLR). Les deux organismes viennent de signer une convention de partenariat. Explications.

« Nous nous sommes rapprochés de DLR pour structurer notre activité et professionnaliser nos actions. Un partenariat naturel du fait de la relation que nous entretenons depuis plusieurs années mais aussi de par la nature de nos activités. Le SPMDG est le –R de DLR ! Nos adhérents pourront désormais profiter des conseils des équipes de DLR en matière de juridique, RH, social… », explique Bernard Duponchel, président du SPMDG et dirigeant de la société Duponchel Grues.

Créé en 2010, le SPMDG rassemble 56 entreprises (soit 35% du secteur) qui oeuvrent dans le montage, le démontage, l’installation, le dépannage et la réparation des grues à tours (GME, GMA, GMR). Il représente 70% des intervenants sur chantier. Au total, 150 sociétés représentant quelque 500 emplois directs sont fédérées au sein du syndicat dont le Bureau du syndicat est constitué de 15 membres, dont 4 membres associés sont des constructeurs. Pour rappel, le SPMDG était déjà actif au sein de DLR. Le syndicat participe en effet à la commission des loueurs de grues à tour et certains de ses adhérents sont membres de la fédération.

« Les organisations professionnelles qui rejoignent DLR trouvent chez nous une structure organisée capable d’accompagner leur développement. Aujourd’hui, la fédération continue sa mue afin de devenir plus légitime d’un point de vue institutionnel et médiatique. Nos ambitions sont grandes et nous préparons l’avenir avec ambition », déclare Bertrand Carret, président de DLR, dirigeant de la société RentForce.

Plan d’action

Une prochaine réunion de travail est programmée le 16 février prochain. Parmi les actions qui seront discutées : la formalisation d’une grille de temps de montage, la pénibilité, la valorisation de la filière. Des axes de réflexion prioritaires pour le SPMDG qui a pour objectif de rassembler en son sein la plupart des entreprises qui oeuvrent dans le montage, le démontage, l’installation, le dépannage et la réparation des grues à tours (GME, GMA, GMR).

Le syndicat  se veut être un espace de rencontre et d’échanges pour tous les acteurs de la profession qui ont en commun le respect des règles de sécurité et de la qualité. Les missions du SPMDG sont de fédérer les connaissances et informer des questions techniques et administratives, créer et d’entretenir des relations entre les membres, développer toutes actions tendant à valoriser ses différents secteurs d’activité, développer des actions liées au recrutement, à l’apprentissage et à la formation.

Autant de missions communes au DLR dont la vocation de représenter, de promouvoir et de défendre les intérêts des entreprises des secteurs de la distribution, de la location et de la maintenance des matériels de BTP et de manutention et ainsi contribuer à améliorer la compétitivité des entreprises tout en permettant aux acteurs de se connaître et de se rencontrer.

J-N.0