Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Importateurs-distributeurs – Activité en croissance l’an passé

Importateurs-distributeurs – Activité en croissance l’an passé

24 janvier 2018
<span>Importateurs-distributeurs</span> – Activité en croissance l’an passé

L’an passé, les importateurs et distributeurs de matériels des secteurs de la mécanique et de l’électronique représentés par la Ficime* ont vu progresser leur chiffre d’affaires de 6,8 %. Une tendance qui devrait se poursuivre cette année. Au premier semestre, l’organisation professionnelle table sur une nouvelle progression de 3,4 %.

Alain Rosaz, président de la Ficime : « C’est par exemple dans des activités comme la construction, le bâtiment, les grands travaux publics que la croissance est marquée. »

Sur la lancée d’une année 2016 déjà porteuse, 2017 a tenu ses promesses, indique le dernier baromètre économique de l’organisation professionnelle.

Les importateurs et distributeurs de matériels des industries de la mécanique et de l’électronique ont vu progresser leur activité au-delà des prévisions (+ 6,8 %).

Le dispositif de sur-amortissement Macron et la consolidation de la croissance ont profité aux industriels dans la majorité des secteurs : matériels de BTP et de manutention (+18,7%) ; outillages électroportatifs et espaces verts professionnels (+6,1%) ; électronique professionnelle (+6,1%) ; machines d’emballage et de process (+4,6%) ; moteurs thermiques (+2,2%).

« C’est par exemple dans des activités comme la construction, le bâtiment, les grands travaux publics que la croissance est marquée. Cela tire également l’électronique professionnelle dont les matériels sont installés une fois les travaux engagés. », commente Alain Rosaz, président de la Ficime.

Premier semestre orientée à la hausse

Laurence Fauque, déléguée générale de la Ficime : « Tous les voyants liés aux investissements et à la consommation sont au vert, de façon réaliste, sans excès d’enthousiasme, et pour la majorité des secteurs. »

La tendance devrait se poursuivre au premier semestre 2018 avec une nouvelle augmentation de l’activité de 3,4 %.

Porté par le Grand Paris et les Jeux Olympiques de 2024, les constructeurs de matériels de BTP et de manutention prévoient une croissance de +7,1%. Les fabricants d’outillages électroportatifs et pour espaces verts envisagent une hausse de 4,8%. Ceux de machines d’emballage et de process tablent sur une hausse de 3,6 %. Les motoristes industriels envisagent une progression de 2,2%.

« Les entreprises membres de la Ficime nous le disent à travers ces prévisions du premier semestre 2018 : tous les voyants liés aux investissements et à la consommation sont au vert, de façon réaliste, sans excès d’enthousiasme, et pour la majorité des secteurs. Cela corrobore les prévisions des économistes concernant l’économie française et ses belles perspectives de croissance pour cette année 2018 », analyse Laurence Fauque, déléguée générale de la Ficime.

*Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique.

J.D

Une étude sur le rôle des importations dans la création de valeur ajoutée

Pour comprendre comment les importations peuvent soutenir l’activité, la Ficime lance une étude avec le cabinet Asteres sur les flux économiques et la création de valeur ajoutée dans les différents secteurs d’activité français. Objectif : expliquer le rôle des importations dans cette création de valeur. Les conclusions de cette étude seront présentées à la fin du premier semestre.

Ficime, chiffres clés

13 syndicats

400 importateurs et distributeurs

40 milliards d’euros de chiffre d’affaires

120 000 emplois directs

280 000 emplois indirects et induits