Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Volvo CE France : la politique service au cœur de la stratégie d’entreprise

Constructeurs – Volvo CE France : la politique service au cœur de la stratégie d’entreprise

22 juin 2017
<span>Constructeurs</span> – Volvo CE France : la politique service au cœur de la stratégie d’entreprise

La montée en gamme du constructeur avec, dans les matériels de production pour applications en carrière et opérations lourdes l’introduction des pelles EC 750 et EC 950 (pour marchés non régulés), permet à Volvo CE de valoriser sa stratégie Service. Une orientation long terme qui redéfinit le rôle du concessionnaire, la relation client et la capacité du constructeur à fournir une solution techniquement viable et économiquement acceptable.

Davy Guillemard, directeur général de Volvo CE France : « Les notions de productivité, d’efficience machine sont de plus en plus déterminantes dans les critères d’achat de nos clients. »

Qu’on se le dise. Les ambitions du Suédois sont réelles. « Chaque fois que Volvo se positionne sur un segment de matériels c’est pour y être fort et se positionner comme un acteur leader sur le marché », rappelle Davy Guillemard, « jamais Volvo n’a proposé une offre Produits aussi adaptée à ce segment de marché ».

Si le tombereau articulé et la chargeuse sur pneus constituent les deux gammes originelles de la marque, le Suédois s’est imposé comme un fabricant de pelles hydrauliques sur chenilles comme sur pneus de premier plan. « A l’instar du lancement réussi du modèle EC 750, nous devenons un véritable challenger, et notamment sur les gammes lourdes », confirme Davy Guillemard, « comme pour l’ensemble de notre catalogue produits, nous ne sommes pas assembleur mais constructeur qui privilégie l’intégration verticale pour maîtriser l’intégralité de la chaîne de valeur ».

Prestations à forte valeur ajoutée

Volvo est certes un constructeur de matériels de chantier mais pas que ; c’est également un fabriquant de motorisations, de composants (transmissions, axes, cabines,…), de systèmes de gestion et d’équipements (dont les godets), comme les configurations spéciales pour des métiers comme la démolition ou le recyclage. Cette capacité à proposer une offre « personnalisée », s’accompagne de la définition d’une palette de services « à la carte ». A ce titre, l’année en cours marque une évolution notable dans le déploiement de l’offre au travers du réseau de concessionnaires de la marque.

L’enjeu de cette orientation ? Répondre aux besoins des clients dont les besoins sont à la fois multiples et variés selon les produits, les marchés et les secteurs d’activités. « Cette diversité de besoins commande de proposer une profondeur d’offre »,  commente Davy Guillemard, « les notions de productivité, d’efficience machine sont de plus en plus déterminantes dans les critères d’achat de nos clients ». Pour accompagner cette tendance durable, Volvo CE oriente son offre vers des solutions de plus en plus technologiques. Rappelons que la stratégie du groupe, telle qu’elle a été formalisée par Volvo AB, tend vers le triple « 0 » :

  • Zéro émission, avec un  virage assumé vers l’électromobilité,
  • « 0 » accident, la sécurité étant l’un des marqueurs de l’entreprise une déclinaison,
  • « 0 » arrêt non planifié pour un taux d’engagement maximisé moyennant des opérations de maintenance planifiée, grâce notamment au déploiement de l’outil télématique Care Track.

Démarche proactive

Dans le cadre de cette stratégie, le constructeur entend apporter de la proactivité auprès de ses clients comme au sein de son réseau. Un matériel qui travaille étant une machine rentable, l’enjeu est de tout mettre en  œuvre, en amont, pour optimiser le taux d’engagement de chaque machine. La notion de maintenance s’en trouve profondément transformée, avec un impératif de planification, afin d’éviter à tout le moins l’arrêt de la machine sauf à pouvoir supprimer la panne.

Parmi les voies « technologiques » explorées, les matériels autonomes à l’image du prototype de HX 02, tombereau de 15 t de capacité de charge nominale, sans opérateur,  le chargement automatique avec une chargeuse hybride LX 01et une benne connectée voire la solution de gestion globale d’un site.

Offre évolutive

Productivité, efficacité énergétique, sécurité, disponibilité, financement, location, accessoires, pièces de rechange, reconditionnement sont autant d’items qui figurent sur la palette des services à valoriser par le réseau de concessionnaires auprès des clients. Tous ont été élaborés dans le but de tirer parti du maximum de chaque machine de la marque. Selon la sensibilité des exploitants finaux à ses thématiques, différentes fonctionnalités seront activées dans le programme Care Track qui a récemment été enrichi d’applicatifs supplémentaires.

Concrètement, pour un client dont la priorité identifiée est la consommation, le constructeur est en mesure de mettre en place un suivi des consommations, véritable reporting des données machines par application et par opérateur, accompagné d’une analyse détaillée et d’un plan d’objectifs dans le cadre d’une stratégie de progrès. « Disposer de la machine la plus efficiente du marché qui n’est pas correctement utilisée par un opérateur où dont les niveaux de consommation sont manifestement supérieurs à ceux annoncés appellent des mesures correctrices comme des sessions de formation », relève Davy Guillemard, « après avoir élaboré ce type de solution depuis plus d’un an avec quelques clients pilotes, nous poussons cette offre service auprès de nos clients ».

La notion de carnet de santé de la machine procède de la même logique, la démarche étant réactive. Il s’agit, dans ce cas, de pousser la notion de vie de la machine tout au long de sa période opérationnelle et de ses besoins de maintenance. A ce niveau, l’action du constructeur reste « réactive ». Tout l’enjeu est désormais de tendre vers des comportements « proactifs », en particulier dans la surveillance d’une flotte. Le vecteur : la «donnée », générée par les machines que des algorithmes permettent à présent d’analyser et de synthétiser permettant de pouvoir anticiper les problèmes.

Au-delà et quand un code défaut récurent est identifié sur un panel de machines, il est possible d’en déduire une prédiction de panne sur l’ensemble d’un  parc et d’intervenir avant que le problème ne se pose. Un avantage concurrentiel que le Suédois entend faire fructifier, auprès de l’ensemble de ses clients, indépendamment de leur typologie.

J-N.O

Photo : la gamme Lourde en démonstration dans la carrière de la Clarté (groupe Charier), à l’Herbignac.