Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Terex Corporation-Zoomlion, suite et fin

Constructeurs – Terex Corporation-Zoomlion, suite et fin

3 juin 2016
<span>Constructeurs</span> – Terex Corporation-Zoomlion, suite et fin

Tout ça pour ça. C’est désormais officiel, le rachat de Terex Corporation par Zoomlion Heavy Industry Science & Technology ne se fera pas.

Au terme de six mois de tractations et de rebondissement, le Chinois a abandonné son projet d’acquisition du groupe Américain. Ne parvenant pas à aboutir à un accord, malgré une majoration de l’offre valorisant Terex Corp à 3,4 Mds de dollars US, Zoomlion renonce, tout en assurant restant à l’affût des opportunités de croissance externe qui se présenterait à lui. Confronté au retournement de son marché domestique et au ralentissement de la demande dans le reste du monde, l’industriel, contraint d’accélérer son développement à l’international, doit grandir. Zoomlion doit surtout de doter de réseaux de distribution pour conquérir de nouveaux débouchés. Sur le principe, la fusion faisait sens : Terex Corporation sans sa branche des matériels portuaires, vendue à Konecranes en mai, réalise un chiffre d’affaires de 4,959 Mds de dollars, dont 44 % pour les nacelles, 30 % pour les grues mobiles et à tour, 15 % pour la préparation des matériaux et 11 % pour la construction. La moitié de ce chiffre d’affaires provient du marché nord-américain, 26 % de l’Europe de l’Ouest et 11 % de l’Asie Pacifique. Renfloué par la vente de sa division Grues portuaires et de Manutention, qui lui a rapporté 820 millions de dollars US, 25% du capital de Konecranes et de se désendetter significativement, Terex Corporation n’exclut pas de trouver un autre partenaire pour poursuivre sa stratégie de fusion « à égalité pour faire naître des groupes leaders dans leurs secteurs respectifs et créateurs de valeur ajoutée ». « La période d’incertitude que nos clients, nos personnels et nos actionnaires, ont peu vivre au cours de ces derniers mois, est derrière nous, et nous allons pouvoir concentrer tous notre énergie à répondre aux besoins du marché », se félicite John Garrison président de Terex Corporation, « le groupe conforte son attractivité tout en renforçant les intérêts des actionnaires ». Un groupe désormais amputé d’une de ses divisions les plus importantes que John Garrison s’efforce de valoriser au mieux et de rendre le plus attractif possible aux yeux de potentiels partenaires.

J-N.O