Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeurs – Pourquoi Manitou s’est porté acquéreur de Terex Equipment Private Limited Company en Inde ?

Constructeurs – Pourquoi Manitou s’est porté acquéreur de Terex Equipment Private Limited Company en Inde ?

10 avril 2017
<span>Constructeurs</span> – Pourquoi Manitou s’est porté acquéreur de Terex Equipment Private Limited Company en Inde ?

Après Yanmar qui a racheté les activités allemandes de Terex et Mecalac qui s’est porté acquéreur de l’usine Terex Compact de Coventry, c’est au tour du groupe Manitou de reprendre un actif du groupe Terex : la société Terex Equipment Private Limited (TEPL).  Qu’est ce qui a prévalu à cette opération de croissance externe de la part du spécialiste de la manutention tout-terrain ? Quelles sont ses ambitions en Inde ? Quelle organisation va être mise en place à la suite de ce rachat ? Eléments de réponse avec Michel Denis, directeur général du groupe Manitou.

Michel Denis, Directeur général du groupe Manitou : " Le rachat de la société Terex Equipement Private Limited s’inscrit dans le cadre de la stratégie de renforcement de la présence de Manitou dans les marchés émergents tels que la Chine, où nous sommes présents depuis 12 ans, ou l’Inde."

Michel Denis, Directeur général du groupe Manitou : « Le rachat de la société Terex Equipement Private Limited s’inscrit dans le cadre de la stratégie de renforcement de la présence de Manitou dans les marchés émergents tels que la Chine, où nous sommes présents depuis 12 ans, ou l’Inde. »

« Le rachat de la société Terex Equipement Private Limited s’inscrit dans le cadre de la stratégie de renforcement de la présence de Manitou dans les marchés émergents tels que la Chine, où nous sommes présents depuis 12 ans, ou l’Inde », explique Michel Denis, «  TEPL, est dotée d’un solide réseau de concessionnaires, que Manitou va continuer à développer au-delà de son périmètre actuel ».

Crée en 2003, la société TEPL, basée à Greater Noïda, est spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de matériels de construction, principalement des tractopelles et des mini-chargeurs. TEPL a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros essentiellement dans le sous-continent indien. Fort de ce rachat, l’industriel confirme ses ambitions sur le marché de la manutention en Inde, et de manière plus large en Asie et dans les pays émergents.

« Le groupe va pouvoir s’appuyer sur une société déjà bien ancrée en Inde, disposant d’un réseau structuré de concessionnaires et d’une solide organisation de service », ajoute Michel Denis, « cette acquisition va également  permettre de disposer d’un outil industriel capable de répondre aux besoins spécifiques des marchés locaux grâce au bureau d’études. »

Marché en devenir

p2La présence de Manitou en Inde, marché à volumétrie en devenir, est encore modeste : une quinzaine de personnes (commercial et SAV), pour un volume d’affaires fluctuant de 2 à 5 millions d’euros, généré pour l’essentiel par les gammes MRT à fort contenu technique, à destination des secteurs industriels et Oil & Gas.

« Des applications encadrées par des normes de sécurité pour lesquelles nos machines trouvent un écho favorable auprès de clients cibles », commente Michel Denis, « plus récemment, nous avons introduit les premières nacelles élévatrices, la notoriété de la marque reste à bâtir.». La marque Terex est plus connue, l’Inde est déjà le premier marché mondial pour les chargeuses pelleteuses et présente un réel intérêt pour les chargeurs compacts.

Deux typologies de produits à forte diffusion qui commandent de disposer d’un réseau de commercialisation structuré, y compris pour la logistique des pièces de rechange et le SAV. Comme le souligne Michel Denis, dans le contexte de marché indien, les gammes de terrassement confèrent, plus matures que celles de la manutention tout terrain et de l’élévation de personne, confèrent une certaine volumétrie donc une capacité de structures et de diffusion et donc de s’appuyer sur une base plus solide.

Internationalisation

L’industriel se donne deux ans pour intégrer la structure Manitou existante dans celle de TEPL avant d’envisager de futurs développements des gammes existantes, voire l’adaptation au marché indien de machines existantes conception locale de produits additionnels. D’ici là, une utilisation en biseau de la marque Terex est programmée.

A terme, le constructeur n’exclut pas de faire de l’Inde, une plateforme industrielle lui permettant d’approvisionner les marchés  l’Est du sous-continent mais aussi, pour certains produits, d’adresser l’Afrique.  Les débouchés de demain pour le groupe dont près de 80% du chiffre d’affaires est d’ores et déjà réalisé en dehors de son marché domestique et qui anticipe une croissance en valeur de 5 à 7% pour l’année en cours.

J-N.O

Photo : L’acquisition, réalisée auprès de Terex Corporation, sera finalisée au cours du premier semestre 2017.