Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Réseaux - Constructeur – Pourquoi LiuGong investit en France

Constructeur – Pourquoi LiuGong investit en France

19 octobre 2015
<span>Constructeur</span> – Pourquoi LiuGong investit en France

En confiant l’importation exclusive de sa gamme de matériels de TP et de chariots industriels à la société Divimat, le constructeur chinois formalise son intérêt pour le marché français. Décrytage.

« C’est le bon moment pour que LiuGong s’implante en France », estime Yuanxiang Xiao, président Europe (LiuGong), « le marché est certes en repli mais cela reste un grand marché et les perspectives sont plus favorables pour les prochaines années. » L’arrivée de ce nouvel acteur dans le panorama tricolore, doit être analysée à l’aune de trois tendances de fond qui structurent le secteur :

– Le retournement du marché chinois, qui reculerait de l’ordre de 30 à 40% cette année selon les gammes,

– La globalisation du secteur client, avec pour corollaire, l’internationalisation des fournisseurs de matériels,

– La sensibilité croissante des exploitants Européens en général et français en particulier, au critère prix, dans un contexte économique difficile.

Vision mondiale

Le constructeur étatique, présent dans un plus centaine de pays au travers de quelque 200 concessionnaires et importateurs, poursuit sa stratégie d’expansion mondiale. Amorcée au début des années 2000, elle tend même à s’accélérer, le marché chinois s’étant retourné brusquement. « Notre vision stratégique de développement est planifiée à long terme », poursuit Yuanxiang Xiao,  « en tant qu‘acteur global, nous devons être sur tous les marchés. » Deux ans après s’être établi en Angleterre, LiuGong officialise son arrivée en France avec son partenaire DiviMat, importateur exclusif de la marque sur le nord-ouest de l’hexagone. Nord-Pas de Calais, Picardie, Ile-de-France, la Basse et la Haute Normandie, Bretagne et Centre sont les territoires attribués à la société, LiuGong et son partenaires préférant se concentrer sur ces territoires à fort potentiel et être à même de délivrer le niveau de service attendu par les clients. Le bassin économique ainsi défini est couvert à partir du siège de la société installée au Grand-Quevilly, près de Rouen, qui commercialise dès à présent les gammes de pelles hydrauliques, de chargeuses sur pneus, des bouteurs et des chariots industriels.

Acteur global

Se positionnant comme le premier constructeur de matériels de terrassement, LiuGong (1,6 milliards de CA en 2014, plus de 20% de parts de marché domestique), a identifié un potentiel accessible en France. « Un marché mature, concurrentiel et en contraction mais dans lequel il y a de la place pour de nouveaux acteurs », analyse Yuanxiang Xiao, « nous sommes capables de proposer les matériels et le service que les clients français, LiuGong offrant un rapport qualité/prix très performant. » En outre, la marque est liée à plusieurs grands comptes présents en France, et gérés par le constructeur conformément aux accords cadre à dimension internationale. « Nous servons des groupes comme Holcim-Lafarge, Cemex, Vinci », rappelle Yuanxiang Xiao, « notre présence en France entre dans le cadre de la solution globale qu’ils demandent partout où ils interviennent. » Les structures régionales comme les PME locales exerçant dans les différentes spécialités des TP, mais aussi les loueurs régionaux et locaux. Appliquant la même stratégie que celle déployée depuis deux ans outre-Manche, le Chinois, en attend les mêmes résultats. Cette année, quelque 200 unités ont été commercialisées en Angleterre, dans un contexte de marché pourtant différent à celui de la France. « En Angleterre comme en France, comme en Europe et partout dans le monde, la demande est aux matériels assurant le coût total de possession le plus compétitif », souligne Yuanxiang Xiao, « c’est le positionnement de la marque que nous développons avec nos partenaires importateurs et distributeurs ».

J-N.O