Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Travaux ferroviaires – NGE exploite une une locomotive bi-mode

Travaux ferroviaires – NGE exploite une une locomotive bi-mode

13 avril 2021
<span> Travaux ferroviaires <span/> – NGE exploite une une locomotive bi-mode

Fruit d’un travail collaboratif entre les filiales ferroviaires du groupe NGE et Eneria CAT, filiale du groupe Monnoyeur, la V211 Neo Zéro-Emission est une première en France dans sa catégorie.

Cette locomotive à motorisation bi-mode évolue actuellement sur des chantiers en Ile-de-France. Sa mission : préserver la qualité de l’air lors des travaux ferroviaires réalisés en zones confinées ou très urbanisées. Pour cela, TSO a transformé l’une de ses V211 en engin bi-mode à traction soit thermique, soit électrique. Parmi les principales caractéristiques techniques, la V211 Neo Zéro-Emission est équipée :
-d’un moteur thermique d’une puissance de près de 900 kW, qui lui permet de convoyer un train lourdement chargé, du garage jusqu’au lieu des travaux, à une vitesse pouvant atteindre 100 km/heure. ;
– de deux moteurs électriques d’une puissance conjuguée de 300 kW, qui prennent le relais pour effectuer à faible vitesse les déplacements sur le chantier, en espace confiné ou en zone urbaine ;
– d’une batterie d’une capacité de 210 kWh, qui lui donne une autonomie suffisante pour assurer une journée de travail complète sans recharge en électricité.
J-N.O
Photo   Fruit d’un développement partenarial, la mise eu point de la locomotive a nécessité quatre ans de recherche et développement ‘crédit Marc Chesneau)