Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Profession – Les entreprises s’engagent pour la transition écologique

Profession – Les entreprises s’engagent pour la transition écologique

24 janvier 2021
<span> Profession <span/> – Les entreprises s’engagent pour la transition écologique

Avec le soutien des collectivités locales, les entreprises de TP et d’infrastructures pour la mobilité, on renouvelé leur engagement volontaire.

La Fédération Nationale des Travaux Publics et Routes de France ont acté leurs engagements volontaires pour la transition écologique dans les infrastructures de transport, aux côtés du Ministre délégué chargé des Transports et de l’Association des Départements de France. Ce pacte, présenté au Gouvernement par les acteurs des infrastructures de mobilité réunis au sein de l’Idrrim*, doit servir de cadre d’action collective immédiatement applicable pour l’ensemble de la filière des infrastructures de transports, l’État et les collectivités locales. De fait, le contenu des actions proposées prend principalement appui sur les dispositions de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, de la loi d’orientation sur les Mobilités, de la stratégie nationale bas carbone, et de la loi sur l’économie circulaire. Certains engagements anticipent même des dispositions contenues dans le futur projet de loi de convention citoyenne pour le climat, notamment celles rendant obligatoire les prescriptions environnementales dans les appels d’offres des collectivités locales.

Déclinaisons territoriales

Les principaux acteurs de la conception, réalisation et maintenance des infrastructures routières, voiries et espaces publics se sont engagés de longue date dans un processus de réduction de l’impact des chantiers sur l’environnement, grâce au déploiement de techniques de type recyclage des enrobés, enrobés tièdes pour limiter les émissions de CO2, réduction de la consommation d’eau sur les chantiers…Des déclinaisons territoriales du pacte sont attendues dans les mois à venir, afin d’assurer la mise en œuvre concrète de ces engagements sur l’ensemble du territoire. Ces pactes locaux détailleront les engagements réciproques des entreprises et des collectivités locales pour accélérer la réduction de l’impact des chantiers sur l’environnement. Le suivi des engagements reviendra, quant à lui, à l’Idrrim, qui fédère l’ensemble des acteurs publics et privés de la communauté des infrastructures de transport, de niveau local comme national. Il est présidé par Yves Krattinger, Président du Conseil Départemental de Haute Saône.

*Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité.

J-N.O

Photo : Le nouveau pacte d’engagement a été signé le 20 janvier 2020.