Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Préparation des matériaux – Ce que Keestrack dévoilera en 2021

Préparation des matériaux – Ce que Keestrack dévoilera en 2021

8 janvier 2021
<span> Préparation des matériaux <span/> – Ce que Keestrack dévoilera en 2021

2021 sera riche en évolutions et en innovations chez le spécialiste belge des groupes mobiles de concassage/crblalge. Passage en revue des nouveautés attendues cette année.

Parmi len principaux produits que l’industriel présentera au printemps, le Keestrack I4e, un tout nouveau concasseur à percussion réversible sur chenilles. Grâce à la nouvelle technologie appelée  RIC (Reversible Impact Crusher, concasseur à percussion réversible), cette machine peut être utilisée de manière très flexible pour le concassage secondaire de la roche et le recyclage des matériaux de construction (par exemple, les agrégats d’enrobés , les scories). La conception spécifique du concasseur à percussion horizontale réversible avec une grande chambre de concassage variable, un rotor puissant (Ø 1100 mm ; 4 battoirs) et un ajustement hydraulique de l’ouverture contrôlée électroniquement (+80 à -220 mm avec de nouveaux outils) permet d’obtenir des tailles d’alimentation jusqu’à 250 mm et des produits finis de qualité constante de 0-2 mm en circuit fermé. Avantage ? Le concassage secondaire et tertiaire peut désormais être combiné dans une installation très mobile, ce qui fait de ce modèle une très bonne alternative aux concasseurs à cône mobiles ou aux concasseurs à percussion verticale, notamment en ce qui concerne ses capacités de production exceptionnelles de 100 à 250 t/h. Selon Keestrack, le système offre également une usure moindre, une meilleure qualité des produits finis (forme des grains) et des économies d’énergie significatives dans les applications courantes (par exemple, pour la production de sable 0-4 mm : environ -30% par rapport aux concasseurs à cône ; -30 à -40% par rapport aux concasseurs à percussion VSI, selon son concepteur). Cela est également dû au concept avancé d’entraînement diesel-électrique du système compact (dimensions de transport : 15,05 m x 3,00 m x 3,23 m), pour un poids de 41 tonnes incluant le crible de contrôle à un étage avec convoyeur de recirculation. Comme pour les autres grands concasseurs Keestrack H4e / H6e, B7e, l’unité d’entraînement composée d’un moteur diesel de 447 kW et d’un générateur de 300 kVa est conçue comme un module de dépose amovible. Les entraînements électriques du concasseur (160 kW), des alimentateurs et des convoyeurs ainsi que l’hydraulique du système permettent un fonctionnement plug-in sur secteur particulièrement économique et sans émissions. Trois brevets spécifiques illustrent le grand potentiel d’innovation du nouveau concept Keestrack I4e.

Hybridation

En complément de ses concasseurs et cribles diesel-électriques à faibles émissions, Keestrack présente maintenant le Keestrack S5e, un convoyeur à bande pour mise en stock sur chenilles, alimenté par batterie. En alternative aux versions diesel-hydraulique/diesel-électrique S5/S5e, le convoyeur de stockage de 23 m est équipé d’un bloc de batteries lithium-ion de 22,8 kWh qui fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement électrique entièrement autonome des chenilles et du système hydraulique de levage. Cela permet de charger et décharger indépendamment la machine de 12,7 tonnes, de la déplacer et la positionner sur le chantier. L’entraînement électrique du convoyeur (max. 300 t/h à 2,2 m/s) est toujours alimenté par le branchement « plug-in » au secteur standard ou par l’alimentation externe de l’installation de concassage ou de criblage située en amont. Ce dernier modèle est une nouvelle contribution du constructeur à la réduction des émissions locales de gaz d’échappement sur les chantiers de construction, dans la production ou la transformation des matériaux de construction et offre des avantages en matière de manutention et d’entretien en remplaçant le moteur diesel et l’imposant système hydraulique par une batterie.

Diversification

Avec sa nouvelle gamme de fraiseuses routières, illustre sa capacité à diversifier son offre. Sous la direction de Keestrack-China, une équipe internationale de spécialistes internes et externes a travaillé sur le concept de fraisage à froid pendant cinq ans au total, présentant aujourd’hui la Keestrack F6, le premier modèle de production. Au coeur de la machine se trouve le nouveau tambour de fraisage avec une conception spécifique des outils de coupe, destinée à garantir un rendement de fraisage élevé, une évacuation rapide du matériau, une usure moindre et donc une longue durée de vie. La largeur de travail du modèle de 30 t avec moteur Cummins de 447 kW est de 2000 mm, la profondeur de travail jusqu’à 320 mm. Selon son concepteur, les autres caractéristiques comprennent un design moderne et ergonomique, de grands angles de rotation de la bande de déchargement et des systèmes efficaces d’élimination des poussières. Depuis plus de deux ans, les prototypes et les modèles de préproduction de ces fraiseuses routières ont fait leurs preuves lors de tests pratiques à grande échelle dans toute l’Asie, où la nouvelle série est également produite. Parallèlement au lancement des gros volumes sur ces marchés, Keestrack travaille sur des stratégies pour d’autres régions du monde. Celles-ci combineront la mise en place d’un réseau de vente et de services spécifiques avec le développement à moyen terme d’une gamme élargie.

Photo : Avec le nouveau concasseur à percussion réversible sur chenilles Keestrack I4e RIC, le spécialiste international de la transformation présente une solution puissante pour le concassage secondaire et tertiaire, qui est particulièrement adaptée à la production économique de sable (0-2 mm).