Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Pelles de manutention – Sennebogen sur le chantier d’élargissement de la passe nord du Grand Port Maritime de Marseille

Pelles de manutention – Sennebogen sur le chantier d’élargissement de la passe nord du Grand Port Maritime de Marseille

27 mai 2016
<span>Pelles de manutention</span> – Sennebogen sur le chantier d’élargissement de la passe nord du Grand Port Maritime de Marseille

Sur le Grand Port Maritime de Marseille, les travaux d’élargissement de la passe nord battent leur plein. Lorsqu’ils seront terminés, les navires de grand gabarit pourront accéder à la rade. Le chantier consiste à détruire une partie de la digue puis à reconstruire une nouvelle tête de digue. Pour compenser une exposition plus marquée à la houle, la digue du large est prolongée. Une des entreprises du groupement chargé des travaux utilise une pelle de manutention industrielle Sennebogen pour charger et décharger les enrochements, les stocker et les acheminer sur les zones d’activité. Une machine performante et rapide, fiable et précise, souligne le constructeur. Cette dernière caractéristique n’a pas échappé aux opérateurs. « Avec la pelle Sennebogen, nous avons un outil qui permet de positionner nos charges précisément et rapidement, y compris à grande portée. Les mouvements sont très souples, et nous n’avons pas besoin de déplacer la machine très fréquemment comme nous devons le faire avec une excavatrice traditionnelle. Une grande précision de mouvement, même à grande portée La zone de travail est beaucoup plus vaste qu’avec une machine de travaux publics », témoigne l’un d’eux. La grande portée de cette pelle de manutention industrielle est également appréciée. Sur la passe nord, elle a permis de monter des cordons pour stocker les enrochements avant leur utilisation ou leur évacuation. Le conducteur précise : « Nous avons une cabine élévatrice qui nous permet de travailler en toute sécurité lorsque nous montons notre cordon de stockage. A plus de 3 mètres du sol, nous pouvons voir toute la zone d’évolution de la machine, surveiller l’intérieur des bennes lorsque nous chargeons des camions ou voir le fond de la cale des barges qui opèrent au large ».

J.D