Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Pelles sur chenilles – Martel : une machine à bras long pour déconstruire le CHU de Clermont-Ferrand

Pelles sur chenilles – Martel : une machine à bras long pour déconstruire le CHU de Clermont-Ferrand

7 juin 2017
<span>Pelles sur chenilles</span> – Martel : une machine à bras long pour déconstruire le CHU de Clermont-Ferrand

Depuis quelques semaines, Martel-Seem s’est attaqué au désamiantage et à la déconstruction de l’hôpital « Hôtel Dieu » de Clermont-Ferrand. Il utilise notamment une nouvelle pelle sur chenilles Hyundai (HX480L) équipée d’un bras de 30 m par Soerma TP.

L’entreprise lyonnaise a acquis cette pelle au dernier salon Pollutec pour le contrat de démolition du CHU. Il lui fallait en effet un engin de 50 t à longue flèche pour aborder ce chantier en hauteur. Celui-ci lui a été livré à la mi-avril par le concessionnaire de la marque à Genas, Curty Matériels.

Soerma TP s’est chargé des modifications, le poids passant de 50 à 70 t. Le châssis standard a été équipé d’un contrepoids de 4 t, d’une cabine basculante, d’un réseau d’arrosage et d’air comprimé pour les poussières. A raison de huit heures d’abattage par jour, la pelle affiche déjà 115 heures au compteur. Deux autres pelles coréennes sont également présentes sur l’aire de travaux : l’une de 23 m à la démolition (R380LC-9) ; l’autre pour le tri au sol, la préparation du concassage, l’évacuation des déblais et les chargements des camions (290NLC-9).

Dernière née de la marque, la HX480L (49,5 t en ordre de marche) est propulsée par un moteur diesel turbo 4 temps refroidi par air (Scania) conforme aux normes d’émissions Phase IV, elle développe une puissance nominale de 444 CV, soit 331 kW. La sécurité a été renforcée avec de nouveaux dispositifs qui incluent, par exemple, un système de surveillance panoramique avancé (AAVM) qui offre une vue virtuelle à 360° sur l’écran 8 pouces du combiné d’instruments, ainsi qu’une fonction de détection intelligente d’objets en mouvement (IMOD) dans le périmètre de fonctionnement de la machine.

Côté ergonomie, la cabine de la pelle a été entièrement repensée : la vitre avant est plus large, la porte côté conducteur plus simple à ouvrir de l’intérieur grâce à rampe supplémentaire. La HX480L évoluera à Clermont jusqu’à fin août 2017, avant de repartir vers un autre chantier lyonnais.

J.D