Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Matériels – Palfinger: Un nouvel entrant sur le segment des grues sur chenilles

Matériels – Palfinger: Un nouvel entrant sur le segment des grues sur chenilles

3 septembre 2018
<span>Matériels</span> – Palfinger: Un nouvel entrant sur le segment des grues sur chenilles

Première mondiale. Dans le cadre du salon IAA, Palfinger dévoilera le 20 septembre prochain, un concept innovant de levage dans la catégorie des fortes capacités (de 50 à 115 tonne-mètres).

 

Une solution pour les opérations de levage lourd en conditions extrêmes qui marque l’entrée du spécialiste de la grue auxiliaire sur le segment de grues sur chenilles. La conception modulaire de la machine s’organise autour du châssis inférieur, de la grue et du contrepoids.

Performances

L’idée est aussi simple que efficace : associer une grue auxiliaire à un châssis sur chenilles et  rajouter une cabine pour l’opérateur. Ainsi est née la PCC (Palfinger Crawler Crane). Le cahier des charges qui a prévalu au développement du concept novateur est entièrement tourné vers la performance, tant en termes de capacités de levage que de compacité, de rapidité de mise en œuvre et de facilité d’utilisation. On distingue :

-la PCC 57.002, qui affiche une portée maxi de 29,5 m, une hauteur maxi de 32 m pour une capacité de levage maxi de 17,9 t,

-la PCC 71.002, qui affiche une portée maxi de 31,6 m, une hauteur maxi de 34 m pour une capacité de levage maxi de  19,1 t,

-la PCC 115.002, qui affiche une portée maxi de 33,3 m, une hauteur maxi de 35,8 m pour une capacité de levage maxi de 30 t.

Capables de franchir des pentes de 60%, ces machines présentent des aptitudes au tout terrain remarquables. Les tolérances d’inclinaison vont de 8° à 20 °. Explication : la conception du châssis libère une garde au sol importante, quand la répartition des masses permet d’équilibrer  la machine en toute configuration de travail. Pour autant, la compacité est préservée, avec une largeur n’excédant pas 2,20 et une hauteur comprise entre 2,20 à 2,50 m.

Substitution

Par ses capacités, le concept est destiné à remplacer les méthodes de levage lourd mises en œuvre dans des sites exigus et ou escarpés (pipeline, fibres, réseaux, lignes électriques, remontées mécaniques, …), réalisées par hélicoptère ou le recours à un PL s’avère impossible. A la clé, une solution plus polyvalente, plus économique et plus sécurisante. La grue sur chenilles est proposée avec plusieurs équipements (nacelle, ventouse, pinces de manutention, …).

J-N.O