Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Matériel– Morel investit dans une pelle hydraulique sur chenilles avec une flèche triple articulation

Matériel– Morel investit dans une pelle hydraulique sur chenilles avec une flèche triple articulation

29 août 2019
<span> Matériel<span/>– Morel investit dans une pelle hydraulique sur chenilles avec une flèche triple articulation

La filiale du groupe Poisson a acquis une Case CX 370D dans cette configuration. Une première en France pour la marque, qui répond à un cahier des charges particulièrement complexe.

La version triple articulation a été retenue pour permettre de travailler plus profond, de charger plus haut et aussi travailler au plus près de la paroi. L’investissement s’inscrit dans le cadre des travaux du Grand Paris, sur lequel, le spécialiste de la location de matériels de production est très présent. Considérant qu’une configuration avec flèche monobloc, suivant le niveau d’extraction, commande de repositionner la machine de quelques dizaines de centimètres à chaque cycle pour éviter de taper les renforts des parois, et compte tenu des exigences de production, le choix de cette configuration s’est imposé. De fait, grâce à la triple articulation, la capacité à la manutention est constante, quelle que soit la position de travail. En outre, la pelle peut être amenée à positionner des liernes de 10 à 17 tonnes, sans bouger. La consommation reste maîtrisée, soit 17.6l/h en journée pleine au chargement de camion en extraction à 5 mètres de profondeur.L’arrêt automatique temporisé et la mise au ralenti automatique concourent à la maîtrise de la consommation.

La triple articulation permet de conserver une capacité de manutention constante

Grand Paris

A Boulogne-Billancourt, la CX370D Triple Articulation Stage V a pour mission d’évacuer 10 000 m3 en 1 mois. Actuellement, la machine est utilisée en extraction à 5 mètres de profondeur. Dans le fond du trou, une pelle de 15 tonnes et un trax apportent le matériau pour afin de les reprendre dans le godet de 2200 litres. La pelle est configurée pour travailler dans cette configuration d’extraction jusqu’à 12 mètres de profondeur avec une benne preneuse de 1300 litres et des rallonges. La portée en sera aussi augmentée. Un BRH est à proximité si besoin pour casser des blocs.
A l’issue de cette mission, il est prévu de la transférer Porte-Maillot pour participer à la réalisation de la future gare. Là, elle devra évacuer 180 000 m3 de terre pour descendre à 32 mètres sous la surface du sol. Pour respecter les délais et assurer la productivité requise, il est prévu de la faire tourner en trois cycles de 8 heures. Dans cette perspective, elle sera également mobilisée pour faire aussi du levage de buttons, de la manutention de charge et utilisera aussi un BRH et une dent de déroctage.

J-N.O

Photo : Avec des temps de cycles courts, la pelle CX 370 se révèle souple et réactive même lors de la remontée du bras.