Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels, Réseaux - Location – Pourquoi faut-il se procurer la nouvelle version du kit du loueur

Location – Pourquoi faut-il se procurer la nouvelle version du kit du loueur

7 septembre 2020
<span>Location</span> – Pourquoi faut-il se procurer la nouvelle version du kit du loueur

Deux ans après la publication du « Kit opérationnel du loueur », à l’initiative de DLR, la fédération professionnelle fait évoluer le document. Revue de détails de la deuxième version.

Dans sa version 2020, le« Kit opérationnel du loueur », conserve un ensemble de fiches de travail regroupées sous quatre grands thèmes :
– le parc Matériels,
– les procédures commerciales et tarifaires,
– les procédures opérationnelles en agence,
– les procédures administratives opérationnelles.

Dans sa mise à jour, le document d’une centaine de page reprend différents thèmes du cycle opérationne Autres ajouts, neuf fiches départ / retour – FDR, incluant des matériels pour l’industrie, ainsi qu’une foire aux questions (FAQ) insérée suite aux sessions de formation « Kit du loueur » 2019.

Covid 19

La publication de l’ouvrage intervient alors que la profession traverse une période inédite, compte tenue du contexte sanitaire et l’environnement économique. Les données de l’activité location 2019 (avant COVID-19), indiquent un chiffre d’affaires en hausse constante depuis quatre années, et pourtant, un retour sur investissement (ROI) qui a baissé en 2019 et se situe à 38,5% versus 40% en 2018. Les surcoûts liés à la mise en œuvre des mesures barrières, désinfection, à même d’assurer la santé sanitaire des personnels, impacteront, sans conteste possible, la rentabilité des loueurs.

Hervé Rebollo, délégué général de DLR :  » Il n’est pas dans les attributions de DLR de porter un jugement, quel qu’il soit, sur les stratégies commerciales de ses adhérents, mais un rappel de bon sens en fait partie ».

La baisse de chiffre d’affaires, la prise en charge des différentes mesures d’accompagnement, sociales, commerciales, administratives, auront une conséquence sur la gestion des entreprises, avec un résultat de gestion 2020 très différent du résultat 2019 et des prévisions budgétaires d’avant crise sanitaire. Dans ce contexte, la course au chiffre d’affaires, au détriment de la rentabilité, est repartie. Les tarifs de
location pratiqués, tous loueurs et tous clients confondus, sont déjà un « copier/coller » de la crise de 2009. Dans ce contexte et au regard du risque avéré qui pèse sur la filière au regard des pratiques tarifaires observées, le kit opérationnel du loueur doit contribuer à aider les professionnels, en les sensibilisant à l’enjeu de la rentabilité dans la pratique d’un métier aussi capitalistique que la location.

. Joël Fruchart, président de la commission Location de DLR :  « Ne confondons pas chiffre d’affaires et rentabilité de la filière !

: Le kit du loueur constitue un document structurant pour la professionnalisation de la filière Location de matériels.