Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Matériel – Liebherr dévoile la première foreuse 100 % électrique

Matériel – Liebherr dévoile la première foreuse 100 % électrique

8 avril 2019
<span>Matériel</span> – Liebherr dévoile la première foreuse 100 % électrique

En avant-première mondiale à Bauma 2019, Liebherr dévoile la LB 16, première foreuse « zéro « émission, pour travaux de géotechnique.
Une avancée majeure au regard du niveau de performances annoncés par le constructeur, qui a pris en considérations les exigences opérationnelles de ces matériels de forage. Appelés à travailler de manière intensive, sans phase d’attente ou d’arrêt, les foreuses de cette catégorie doivent disposer d’une puissance installée à même d’animer la machine et d’entraîner des outils hydrauliques exigeant débit et pression élevés. Aussi, le cahier des charges transmis au bureau d’études de l’industriel allemand, spécifiait-il de prendre en considération les multiples contraintes des exploitants sur chantier de fondations spéciales.

« Full electric »

Le parti pris de Liebherr a été de définir une plateforme technique affichant les mêmes performances opérationnelles qu’une machine conventionnelle. Le fabricant l’affirme : les capacités de travail de la version 100% électrique sont équivalentes à celle d’une foreuse animé par un moteur thermique. De fait, le système hydraulique de la machine a été optimisé. De même, la polyvalence de travail a été conservée, la machine équipée de batteries pouvant forer en continu, au Kelly, avec une tarière à vis sans fin ou avec une double tête de forage rotative. Le châssis, conçu pour assurer la rigidité et la robustesse requises, est inchangé. L’enjeu est de conserver la stabilité de la machine dans un gabarit raisonnable pour évoluer sur des chantiers souvent exigus et où la co-activité est la règle. Idem pour la cinématique et le circuit hydraulique de l’équipement qui permettent de conserver le même rayon d’action.

Photo : Liebherr annonce une autonomie effective de travail de 10 heures, de quoi largement couvrir une journée de forage.