Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Vêtements de travail – La collection automne-hiver 2019

Vêtements de travail – La collection automne-hiver 2019

4 novembre 2019
<span>Vêtements de travail</span> – La collection automne-hiver 2019

Les premiers frimas venus, nous nous inquiétons brusquement de notre tenue. À l’image du reste de l’industrie textile, les spécialistes de l’habillement professionnel ont préparé cette période avec plusieurs nouveautés.  Inventaire des dernières sorties.

(Ci-dessus : les chaussures de sécurité Run-R 120 Low Boa, très proches des produits de course à pied. © Heckel)

Lassage d’une seule main chez Heckel

Le procédé Boa, consiste en un disque qui maintient le lacet. © Heckel

À l’image d’autres constructeurs, Heckel s’inspire de l’univers du sport pour renouveler ses chaussures de sécurité. Seizième modèle de la gamme Run-R, la 120 Low Boa est la première doté d’un système de laçage par disque. Le lacet est enroulé autour d’une pièce ronde en plastique fixée en haut de la languette. Le porteur tourne cette dernière pour régler le serrage puis appuie dessus pour bloquer la bande. Une main suffit pour réaliser cette opération.

Par ailleurs, cette déclinaison reprend les principaux traits distinctifs de la collection : sa tige et sa doublure en textile laissent le pied respirer. Quant à la semelle en polyuréthane, elle offre un amorti comparable à un produit destiné à la course à pied.

Timberland Pro propose une Yellow Boot renforcé. © Timberland

Timberland Pro revient en France

Avec son logo arboré et ses bottines en cuire à grosse semelle, la marque Timberland évoque l’automne. Sa division professionnelle annonce justement ce mois-ci son retour en France. Pour s’implanter, ce nouvel acteur peut compter sur des Yellow Boots, les chaussures les plus célèbres du fabricant, adapté aux exigences des chantiers. Ces figures de proue seront accompagnées de vestes imperméables et des pantalons.

Lafont dépoussière son catalogue

Le pantalon de travail Wing de Lafont, conçu pour les femmes. © Lafont

Pour sa nouvelle collection présentée fin octobre, Lafont a retravaillé plus des trois-quarts de ses articles. Cette institution du vêtement professionnel a tout changé pour se mettre au goût du jour. Entre autres évolutions, on notera la sortie de pantalons destinés aux femmes. Pour ces accessoires et leurs équivalents masculins, le fabricant a imaginé un procédé pour allonger le vêtement de cinq centimètres si nécessaire. Une piqûre, située au-dessus de l’ourlet, peut être décousue. Ce qui libère du tissu tout en conservant l’ourlet d’origine. Plusieurs produits de l’industriel sont aussi renforcés au moyen de textiles en nylon de la marque Cordura. Ce matériau présente une bonne résistance à l’abrasion.

La collection Flex de Dickies, avec des tissus flexibles au niveau des articulations.© Dickies Workwear

Plus de souplesse pour les futals Dickies

Toujours pour les gambettes, le manufacturier américain Dickies Workwear a lancé en octobre la série Flex. Elle compte quatre pantalons, avec des coupes et des finitions variées. Ceux-ci possèdent des empiècements souples en polyester et en élasthanne au niveau des mollets et de l’entrejambe, ce qui facilite les mouvements. Comme les produits Lafont (voir ci-dessus), les poches et les ourlets sont également en Cordura, ce qui gage d’une certaine longévité.

Visible dans toutes les conditions

La gamme Kita d’EPI Center est disponible dans trois coloris. © DR

 

Enfin, puisque les nuits s’allongent, citons une nouvelle gamme des vêtements fluos Kita conçu par EPI Center. Les compagnons y trouveront une panoplie complète pour les chantiers nocturnes dans la pluie et le froid : une veste de pluie, un blouson ou une polaire fine à manche amovible à placer en dessous et un pantalon imperméable. Tous sont disponibles en trois couleurs : jaune, orange ou rouge. Des bandes rétroréfléchissantes confèrent un surplus de visibilité au porteur.