Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels, Réglementation - Constructions industrialisées et modulaires – Les bonnes pratiques pour une sécurité sanitaire maximale

Constructions industrialisées et modulaires – Les bonnes pratiques pour une sécurité sanitaire maximale

20 mai 2020
<span> Constructions industrialisées et modulaires <span/> – Les bonnes pratiques pour une sécurité sanitaire maximale

Le gouvernement ayant prorogé la période de crise sanitaire liée à la COVID-19, le syndicat professionnel des acteurs de la construction industrialisée et modulaire a rédigé un vademecum thématique.

Le document a été rédigé suite aux recommandations de l’OMS et à la consultation de ses commissions Normes et Location. En effet, les loueurs adaptent leur offre pour répondre aux nouvelles exigences des responsables sécurité. Dans un souci de transparence, les services complémentaires (désinfection, entretien régulier…) feront l’objet de mentions séparées dans les propositions faites par les loueurs. De son côté, le client, qui conserve la responsabilité de l’usage des modules et doit faire en sorte d’optimiser le sens de circulation et les rotations du personnel dans ces modules, doit nommer un référent Covid-19 pour la bonne mise en application de ces recommandations. Des désinfections peuvent être mises en place, comme le lavage au savon ou au produit stérilisant ou encore nébulisation avec un virucide, soit par le client, soit par le loueur avec des prestataires recommandés.

Les vestiaires

Si, en temps normal, un module standard de 15m2 est prévu pour 8 personnes, pendant la période de crise sanitaire, il ne doit pas être utilisé par plus de 4 personnes en même temps. En cas de vestiaires ventilés et ou chauffé, aucun démontage n’est autorisé.

Un module complémentaire vide avec des bancs pour permettre à 6 ou 8 personnes d’utiliser le local vestiaire en même temps est préconisé.

 

Les réfectoires et les salles de réunion

Afin de respecter les distances barrières, il faut mettre en oeuvre deux modules de 15m2 , soit 30m2 prévus pour 8 personnes, 4 tables bien séparées et 2 chaises par table, installées en diagonale.

Les sanitaires

Deux cas typiques sont recontrés :

-un module de 15m2 comportant une seule douche. Dans cette configuration, il est prévu pour 8 personnes, mais uniquement 4 personnes dans le même espace simultanément pendant la période Covid-19.

-un module 15 m2 avec 2 douches, 2 urinoirs, 2 WC, prévu pour 12 personnes, mais dont l’usage est recommandé par 6 personnes simultanément pendant la période Covid-19.

En période Covid-19, il est conseillé d’utiliser une des 2 douches / urinoirs/ WC, pour augmenter les distances.

A défaut d’un espace d’1 m entre 2 points d’eau, il est recommandé d’installer un séparateur physique.

 

Les bureaux

La configuration préconisée est de 2 personnes par module de 15m2 , avec un bureau par personne. Concernant les s matériels “gris” : fours micro-ondes, réfrigérateur… sont proposés à l’achat pour des raisons sanitaires.Les climatiseurs ne sont pas interdits, mais il convient d’aérer régulièrement les modules (ouverture des fenêtres ou ventilation mécanique au moins toutes les 3 heures).

L’achat de solutions destinées à mettre à disposition des employés un lavage des mains à l’extérieur (ou dans un module ouvert), est recommandé pour augmenter la fréquence de lavage de mains. Ces solutions sont proposées à l’achat pour des raisons sanitaires ; modifier les modules sanitaires traditionnels pour éviter le surcoût de remise en état et pour des raisons d’isolation n’est pas pertinent.

J-N.O

Légende : Lorsque c’est possible, il est recommandé d’agrandir la superficie des bases vie, l’OPPBTP proposant de la doubler.