Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Constructeurs – JCB Hydradig : un porte-outils pour les chantiers du XXIème siècle

Constructeurs – JCB Hydradig : un porte-outils pour les chantiers du XXIème siècle

16 mars 2016
<span>Constructeurs</span> – JCB Hydradig : un porte-outils pour les chantiers du XXIème siècle

Révolutionner la manière dont les projets de construction moderne sont pris en charge, en particulier dans des environnements urbains encombrés et sur des réseaux routiers saturés. Telle est l’ambition de JCB avec son concept Hydradig dont le premier modèle vient d’être dévoilé aux termes de 3 ans de développement.

Lord Bamford, président de JCB : "Transposer le concept et synthétiser les idées pour aboutir à une machine vraiment fantastique, qui défie les conventions."

Lord Bamford, président de JCB : « Transposer le concept et synthétiser les idées pour aboutir à une machine vraiment fantastique, qui défie les conventions. »

« L’essence même de l’Hydradig réside dans l’innovation. Concrètement, l’Hydradig va révolutionner le marché et je ne doute pas que les clients apprécieront rapidement ses avantages », déclare Lord Bamford, « transposer le concept et synthétiser les idées pour aboutir à une machine vraiment fantastique, qui défie les conventions ». Le Président de JCB l’assure, « l’avènement de l’Hydradig est une étape majeure dans l’histoire de la société, comme l’ont été la chargeuse-pelleteuse en 1953 et le chariot élévateur à déport de charge LoadAll en 1977 ». Avec ce concept innédit, JCB entend à nouveau transformer le mode de travail sur les chantiers urbains et en sites exigus, quelle que soit la nature des travaux.

Quadrature du cercle

Concilier visibilité, de stabilité, de maniabilité, de mobilité et de facilité d’entretien sans entamer les performances globales de la machine relève d’un vrai tour de force. Pour satisfaire le cahier des charges particulièrement contraint, les équipes du constructeur britannique ont dû innover, Le JCB Hydradig, concilie les exigences clients sur le créneau des pelles Midi de 10 tonnes. Comme le mentionne Tim Burnope, Directeur Général en charge de l’Innovation et de la Croissance, « cette aptitude à bouleverser les fondamentaux est une spécialité de JCB ». Parmi les choix techniques les plus radicaux, le choix de loger l’ensemble du bloc moteur (motorisation, chaîne cinématique, pompe hydraulique), entre les deux trains roulants. A la clé, un centre de gravité abaissé, gage de stabilité donc de sécurité et de performances. Autre décision radicale, le dessin de la superstructure et de la cabine, qui obéit à une exigence de visibilité totale à 360°. Un enjeu essentiel sur les chantiers urbains, que les clients interrogés par le constructeur ont mis en évidence dans leurs priorités. Objectif atteint avec une vision permanente sur les quatre roues, la lame et/ou les stabilisateurs grâce à l’absence de capot moteur ou de réservoir ne venant obstruer la vue. A noter que cette conception permet de s’affranchir des accessoires supplémentaires (mains courantes, rétroviseurs ou caméra de recul), ce qui contribue encore à accentuer la visibilité de l’opérateur.

Rayon de giration arrière réduit

La machine est bâtie sur un châssis rigide à quatre roues motrices et directrices comparable à celui qui équipe les Telescopics de la marque. La tourelle rotative intègre une flèche à volée variable qui offre une capacité de levage de 1 000 Kg (avec les roues jumelées). La transmission hydrostatique à variation continue permet d’atteindre une vitesse de translation maximale de 40 km/h. Trois modes de direction de série sont proposés : « deux roues directrices », « quatre roues directrices » et « direction en crabe ». Il existe également une fonction de direction inversée, en option, qui modifie le sens des roues directrices lors d’une rotation à 180 degrés. Le pont avant oscillant (+/-8 °) contribue à l’assurance d’une traction maximale et une maniabilité exceptionnelle sur les terrains les plus difficiles. Reprenant des technologies et des composants éprouvés de la marque (moteur JCB Ecomax, ponts, vérins hydrauliques, cabine et toutes les pièces essentielles), le positionnement prix devrait être compétitif.

J-N.0

JCB Hydradig 110 W : repères chiffrés

Puissance nette : 81 kW à 2 200 tr/min

Couple ISO 14396 : 516 Nm à 1 500 tr/min

Poids opérationnel en ordre de marche : 1 145 kg

Vitesse de translation maxi : 40 km/h

Hauteur : 2 988 mm

Largeur : 2 440 mm

Longueur : 3 689 mm

Photo  : Conçu pour l’excavation et le levage, l’Hydradig préfigure une nouvelle famille de produits dans la gamme JCB, qui sera complétée par des modèles de tailles inférieures et supérieures.