Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Constructeur– Niveau d’activité record pour le groupe Liebherr en 2018

Constructeur– Niveau d’activité record pour le groupe Liebherr en 2018

8 avril 2019
<span>Constructeur<span/>– Niveau d’activité record pour le groupe Liebherr en 2018

Alors que s’ouvre « son » salon, l’industriel allemand annonce avoir réalisé un chiffre d’affaires historique en 2018 et anticiper une nouvelle progression cette année. Explications.

Plus de 10 milliards ! Pour le première fois de son histoire, le groupe franchit la barre symbolique des 10 Mds €, avec un chiffre d’affaires qui s’établit à 10 551 millions d’€, en progression de 7,5% (ou 739 millions €) par rapport à 2017. Un tour de force, dans un contexte international marqué par une croissance économique en léger recul, auquel les matériels our travaux publics et le secteur minier, tout comme les autres gammes de produits, ont fortement contribué. Dans le secteur des machines la construction, les infrastructures et le mining, le chiffre d’affaires a augmenté de 10,8 % pour atteindre 6 833 millions d’€. Les gammes Terrassement, Grues mobiles, les pelles et les tombereaux miniers ont été particulièrement bien orientées. L’évolution des ventes de grues maritimes, l’aérospatial, le ferroviaire, technique d’engrenage, systèmes d’automation et divers ont été plus modestes ,  le chiffre d’affaires a augmenté au total de 2,0 % pour s’établir à 3 718 millions d’€.

Marché domestique

Le premier fabricant européen de matériels de chantier a bénéficié d’une évolution favorable de la conjoncture et de la demande du marché européen, qui constitue pour Liebherr la région la plus importante. L’ Allemagne, le plus grand marché pour Liebherr est bien orientée au même titre que la France et la Grande-Bretagne. Dans les pays non membres de l’UE, le chiffre d’affaires s’est contacté par rapport à l’année précédente principalement du fait de l’évolution des cours monétaires en Russie. Les ventes en Amérique du Nord, Amérique Centrale et Amérique du Sud, ainsi qu’en Asie et en Océanie, ont en outre évoluées de façon très positive. L’année dernière Liebherr a investi 586 millions d’€ dans le domaine de la R&D.. Une grande partie de cette somme a été allouée au développement de nouveaux produits. De nombreux projets de recherche ont été initiés et poursuivis avec des universités, des grandes écoles et des instituts de recherche. L’un des thèmes principaux de ces projets de recherche concerne le chantier du futur. Un partenariat de développement avec l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle, dans le cadre du concept Center Construction Robotics a été conclu, la collaboration au projet communautaire « Bauen 4.0 » initié par l’Association des constructeurs allemands de machines et d’installations) se poursuivant. Outre l’expansion de la gamme et des services, les principaux axes de R&D sonr orientés vers l’augmentation du rendement énergétique, la construction optimisée ainsi que l’automation et l’interconnexion des produits. La livraison du premier composant de série sorti de la production d’impression 3D (fabrication additive) constituait l’année dernière un jalon de référence de ce projet. Le développement d’unités de refroidissement de câbles de charge pour stations de charge et la recherche concernant un turbocompresseur électrique pour véhicules fonctionnant avec des piles à combustible, démontre son implication dans la mobilité électrique.

J-N.O

Photo : Alors que s’ouvre la Bauma, Liebberr fait état d’un carnet de commandes bien rempli et anticipe un exercice 2019 sous le signe de la croissance.