Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Coffrages – Simpra : automatisation des équipages mobiles

Coffrages – Simpra : automatisation des équipages mobiles

1 décembre 2016
<span>Coffrages</span> – Simpra : automatisation des équipages mobiles

Simpra conçoit des outils coffrants spécifiques utilisés pour coffrer des éléments d’ouvrages « fonctionnels » (parkings, stades…) et de génie civil (ponts, tunnels…), explique Jean-Paul Buvat, son P-DG : piles, chevêtres ou ponts poussés, pied-droits, voûtes, voussoirs sur piles et sur culées… L’industriel conçoit également des « équipages mobiles. » Ces équipages ont servis à construire des tunnels sur le LGV hollandais. Autre exemple : à la jonction des canaux de Lanaye et Albert en Belgique, un portique motorisé de 35 tonnes a translaté les trains de banches de 110 tonnes utilisés pour construire une écluse.

Sur le principe, l’entreprise privilégie les structures légères (de type treillis) et performantes en utilisant toutes les possibilités des systèmes hydrauliques et de motorisation électrique qui les équipent. Elle se préoccupe aussi de répondre aux attentes de ses clients : sécurité (notice de montage et d’utilisation, contrôle qualité…), automatisation (vérins hydrauliques…), ergonomie des postes de travail et bien sûr, productivité. Pour hâter le coulage des voussoirs sous piles d’un pont à hauban en construction au Panama, elle a fournit à Bouygues des coffrages grimpants qui ont permis de faire passer le nombre de levées de 4 à 3.

Aujourd’hui, le bureau d’études de Simpra travaille davantage avec les services méthodes des entreprises. « C’est un échange entre eux, la production et nous », éclaire le P-DG. Ces échanges et les retours d’expérience (remontées des conducteurs de travaux, des entreprises) débouchent sur différentes améliorations. L’ergonomie en profite. Exemple : des escaliers tendent à remplacer les échelles à crinoline dans les coffrages poteaux.

J.D