Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Coffrages – Péri : la modularité comme maître-mot

Coffrages – Péri : la modularité comme maître-mot

2 décembre 2016
<span>Coffrages</span> – Péri : la modularité comme maître-mot
Thierry Chancibot, directeur technique de Péri : « Les coffrages de génie civil commencent à se mécaniser. Sur les gros ouvrages par exemple, le cintrage et le décintrage hydraulique des coffrages de tunnels ou de piles se généralisent. »

Thierry Chancibot, directeur technique de Péri : « Les coffrages de génie civil commencent à se mécaniser. Sur les gros ouvrages par exemple, le cintrage et le décintrage hydraulique des coffrages de tunnels ou de piles se généralisent. »

Outre des gammes d’étais (Multi Prop) et de tours d’étaiement (MDS, VST…) à fortes capacités, Péri propose deux lignes de coffrages modulaires aux chantiers de génie civil, détaille Thierry Chancibot, directeur technique de Péri. La première (Trio MPX) combine des panneaux de différentes tailles (structure métal, peau bois) pour coffrer des ouvrages multi-formes : barrages, passes à poissons, stations de métro… Une seconde ligne de coffrages circulaires à rayon variable et peau bois plastifiée (Rundflex) se destine au coulage de bassins ou de puits en bétonnage une face, de silos ou de cuves de méthanisation. L’outil grimpant est cintré au rayon souhaité à l’aide de vérins. Au dernier salon Bauma, le fabricant allemand à présenté une ligne de panneaux manu-portables (Duo) en composite (techno-polymère). Particularités, la peau peut être désolidarisée du cadre, les marteaux d’ancrage ont été remplacés par des clés de serrage. Léger (10 kg/m2), ce « coffrage à tout faire » cible le coffrage de semelles, de radiers et de poutres sur les chantiers de génie civil. Il a débuté sa carrière sur la dalle du viaduc de Sémanet, en région lyonnaise. Péri propose aussi une gamme d’accessoires compatibles avec ses lignes de produits : plateforme, console grimpante une face, ferme de coulage de voile une face… Quels sont les attentes des entreprises utilisatrices ? La sécurité et l’ergonomie, le prix, le rendement et le service (disponibilité, montage…). La première est au cœur des préoccupations du fabricant avec la rapidité d’assemblage et de levage. Décalage du plateau au-dessus de la tête de coffrage ou des anneaux de levage pour assurer la linéarité et la verticalité des panneaux, possibilité de lever des structures de grandes dimensions (9-15 m), fixations intégrées aux raidisseurs (une personne au montage seulement), matériaux composites pour gagner en légèreté est en souplesse : l’approche technologique du fabricant vise aider les entreprises à dégager des gains de productivité, explique Thierry Chancibot.

J.D