Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Coffrages – Doka : universalité et modularité

Coffrages – Doka : universalité et modularité

6 décembre 2016
<span>Coffrages</span> – Doka : universalité et modularité
Jens Stadelbauer, directeur technique de Doka : « Aujourd’hui, les configurations de coffrages commencent à être intégrées à la maquette numérique au moment de la conception des projets. »

Jens Stadelbauer, directeur technique de Doka : « Aujourd’hui, les configurations de coffrages commencent à être intégrées à la maquette numérique au moment de la conception des projets. »

Panneaux de coffrages modulaires de bassins, de piles de ponts, d’entrée et de sortie de tunnels, d’éléments de centrales nucléaires (Framax)… Banches de coffrage de murs de soutènement, de voiles (Dokaset)… Coffrages manu-portables de fondations, de longrines, de petits ouvrages d’art (Frami)… Outils coffrants de tunnels, de barrages (Top 50, SL1)… Equipements du type ferme une face ou table de coffrage de tablier (Dokamatic)… Etais (Orex) et tours d’étaiement (Saxo) pour reprise de charges lourdes (10 t par pied pour la Saxo)… Le catalogue génie civil Doka est bien garni. Y est entré récemment un coffrage de tunnel qui combine l’ossature de la ligne SL1 et des composants de la gamme Top 50, ce permet à l’industriel de proposer une peau métal à la place d’une peau bois, indique Jens Stadelbauer, directeur technique de Doka.

La qualité de la conception des matériels de la marque (matériaux, sécurité intégrée…), leur universalité et leur modularité, leur disponibilité et les services proposés aux entreprises (études, montage…), sont autant d’éléments sur lesquels la marque compte pour se différencier en procurant des gains de productivité à ses clients. « La productivité est dans l’adaptation des solutions à leurs besoins », souligne le directeur technique. La R&D du fabricant a fait évoluer, par exemple, les peaux bois plastifiées, les pinces de serrage, crochets de levage… En coffrage métallique, les méthodes permettent aujourd’hui de produire des formes spécifiques que l’on réalisait avant en bois. Les outils tendent à se mécaniser.

Les coffrages de tunnels (SL 1) ont été équipés de vérins hydrauliques et de moteurs électriques pour avancer la structure ou décoffrer l’ouvrage. Internet offre également de nouvelles ressources. Doka propose différents outils en ligne à ses clients : étude de configurations, calcul de pression, relevé à distance de la résistance des bétons avec des capteurs placés dans les coffrages… De plus en plus, les configurations de coffrages sont intégrées dans une maquette numérique au moment de la conception des projets, observe Jens Stadelbauer.

J.D