Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Chargeuses sur pneus – Comment Hitachi pousse ses pions en carrières

Chargeuses sur pneus – Comment Hitachi pousse ses pions en carrières

2 octobre 2019
<span> Chargeuses sur pneus <span/> – Comment Hitachi pousse ses pions en carrières

Avec la pelle hydraulique, le fabricant japonais a fait de la chargeuse sur pneus l’un de ses moteurs de croissance en Europe. Décryptage.

En application carrière, les chargeuses sur pneus Hitachi ZW 310, 330, 370 et 550 bénéficient d’une conception spéciale destinées à améliorer leur capacité de charge et de levage. Le châssis est spécifique à ces quatre modèles. La segmentation adoptée par le constructeur est commandée par la typologie de l’exploitation : ainsi, le modèle ZW 310 est destiné aux carrières de petites et moyennes tailles, quand les autres sont préconisées pour les exploitations de plus grandes capacités avec des bras de chargement renforcés. « Dans ce type de configurations, les exploitants sont confrontés aux contraintes de « load and carry » (charge et roule) sur des distances qui peuvent être longues et c’est pourquoi nous avons développé une transmission avec verrouillage (lock-up), adaptée à ces applications et qui tend à réduire la consommation de manières significative. En outre, nous avons également conçu différentes fonctions qui permettent d’automatiser certaines opérations », explique Bill Dougkras, responsable Produits chez HCME. « Le système, appelé Auto Power Up, consiste à adapter automatiquement le régime du moteur à la puissance requise pour le franchissement d’une pente.

Agrément de conduite

L’opérateur dispose automatiquement d’un surcroît de puissance, ce qui lui permet de maintenir la durée de ses cycles, dans compromettre sa productivité. Dans cette logique et pour des usages niches, nous proposons un chargeur renforcé pour la reprise de gros blocs de matériaux à forte densité. La durabilité de la machine est assurée par le recours à des essieux renforcés ». L’industriel japonais s’attache à développer des chargeuses sur pneus au TCO optimisé, ce critère exprimé en tonne transportée rapportée à la consommation et aux coûts d’exploitation, étant le juge de paix pour les exploitants. Les enjeux de maintenance tout au long de la vie opérationnelle de la machine sont également intégrés à la réflexion. La consommation est maîtrisée, notamment grâce à des godets au design propre à la marque. Pour cela, l’adéquation de la motorisation avec le système hydraulique est l’objet d’un soin particulier, tout comme le choix de chaque composant. Résultat : une conception éprouvée et conçue pour durer. Confiant dans son approche, le fabricant offre une extension de garantie portée à 3 ans ou 5 000 heures travaillées. Bill Dougkras l’assure : «c’est la tranquillité recherchée par les carriers qui peuvent se concentrer sur leur métier, nos programmes de formation et la sensibilisation à l’éco conduite améliorent l’efficacité des opérateurs, ces progrès étant vérifiés grâce à l’outil télématique embarquée qui permettent de détecter toute dérive ».

J-N.O

Photo : L’approche TCO conditionne le développement de chargeuses sur pneus fiables, avec des coûts de fonctionnement maîtrisés.
Comment choisir sa chargeuse sur pneus

Les conseils de Bill Dougkras,  Responsable Produits Hitachi Construction Machinery Equipement Europe


Le choix d’une chargeuse sur pneus en carrière commande de disposer d’une connaissance précise du site et de l’application du client (chargement d’un tombereau ou d’un camion ou alimentation d’une installation de concassage/criblage) et du type de matériaux. Cela ne peut se faire qu’au travers d’une étude de carrière, chaque site ayant ses caractéristiques propres. Il faut également veiller à la nature de sol, qui va déterminer le choix des pneumatiques, la monte ayant une incidence majeure sur le niveau de la consommation. Autant de paramètres nécessaires à la définition du produit et au choix de godet (type et capacité).