Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Matériels - Chargeuses – Comment LiuGong réinvente la chargeuse sur pneus

Chargeuses – Comment LiuGong réinvente la chargeuse sur pneus

16 décembre 2016
<span>Chargeuses</span> – Comment LiuGong réinvente la chargeuse sur pneus

Le plus inventif des constructeurs chinois a dévoilé, en avant-première mondiale, à son réseau de concessionnaire, un concept inédit de chargeuse sur pneus. Baptisé VL81A, pour Vertical Lift, cette chargeuse préfigure une nouvelle conception de la cinétique de levage.

La conception du chargeur est particulièrement efficace lors des applications de chargement et de stockage des matériaux.

La conception du chargeur est particulièrement efficace lors des applications de chargement et de stockage des matériaux.

La machine présentée se caractérise par deux innovations majeures : le design du chargeur avant, avec deux bras de levage verticaux sur un châssis articulé, et le mécanisme de tringlerie auto-correcteur d’assiette du godet en phase d’élévation.

Une cinématique complexe qui présente un avantage majeur: le porte-à-faux de la course du godet est réduit de manière significative, le ratio de basculement se voyant nettement amélioré. Dans quelle proportion ? « De l’ordre de 22% à 34% comparé au même type de machines radiales », assure-t-on chez LiuGong. Pour faire la démonstration des avantages de la nouvelle technologie, le constructeur s’appuie sur une comparaison  compare de deux machines, positionnées sur deux segments de gamme différents : la LiuGong 856H de 18t avec bras long et godet 3 m3 et la 877H de 24t, équipée d’un bras standard et godet de 4,2m3.

Résultat ? Les performances de la VL81A sont nettement supérieures. Explication : la conception novatrice telle que la propose l’industriel chinois avec la VL81A lui confère de meilleures capacités de levage, grâce, en particulier à un ratio « poids-capacité/kW-puissance » largement à l’avantage de la nouvelle technologie.

Comment ça marche ?

Techniquement, les bras de levage prennent appui sur une structure d’assise mobile, qui se déplace de l’avant à l’arrière. L’appui des vérins de levage des bras est déplacé vers l’avant-train du châssis articulé, tandis que la poussée des vérins est ramenée vers l’articulation du bras. Une tringlerie mécanique règle l’ascension verticale de l’ensemble, ainsi que le niveau constant de l’assiette du godet. La fiabilité de la technologie se trouve dans sa conception entièrement mécanique, aucun élément électronique n’y interfère.

Parmi les avantages induits, le constructeur avance des coûts de carburant considérablement réduits, pour une productivité accrue (exprimée en tonnes transportées /heure). LiuGong l’affirme, le prix initial ne sera pas majoré de manière significative. Dès lors, le TCO (coûts de possession et d’exploitation) est largement inférieur à la technologie conventionnelle.

Pour rappel, ce concept de chargeuse à levage vertical occupe l’industriel depuis plusieurs années. Dès 2010, LiuGong s’est intéressé à ce développement, dont les premières esquisses sont apparues en 2011. En 2015, après 4 ans de R&D, LiuGong accélère et entame la phase de développement final. Prochaine étape ? L’industrialisation de cette nouvelle technologie qui devrait intervenir, pour la production en série, dès 2017.

Jean-Noël Onfield

Photo : Un concept différenciant et une première mondiale pour le constructeur chinois qui poursuit des travaux de R&D.