Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Tunnels – « ITA Tunnelling Awards » : les grands projets de tunnels en lumière

Tunnels – « ITA Tunnelling Awards » : les grands projets de tunnels en lumière

11 octobre 2017
<span>Tunnels</span> – « ITA Tunnelling Awards » : les grands projets de tunnels en lumière

Système de train léger sur rail, la ligne de la Confédération est le plus grand projet d’infrastructure de transport d’Ottawa.

Lancé en 2015 par l’Association internationale des tunnels et de l’espace souterrain, les deux premières éditions du concours « ITA Tunnelling Awards » avaient attiré plus de 200 candidats. Les projets des finalistes de la troisième seront présentés au prochain congrès de l’Association française des tunnels et de l’espace souterrain, annoncé Porte Maillot (Palais des congrès) à Paris du 13 au 16 novembre.

Cette année, la catégorie « Grand projet de tunnelier de l’année » (plus de 500 millions d’euros) se démarque. En effet, les candidats mettent tous des infrastructures urbaines en avant : les métros de Téhéran, en Iran, du Qatar, au Qatar, et de Delhi, en Inde, la ligne ferroviaire de la Confédération d’Ottawa, au Canada.

L’extension de la ligne 6 du métro de Téhéran entre le sud-est et le nord-ouest de la ville s’étend sur 31,2 km et compte 27 stations (514,6 millions d’euros). Lancé en 2015, ce projet s’est achevé 22 mois plus tard. Un record a été établi avec 800 mètres de galerie creusés en l’espace d’une semaine.

Le métro du Qatar est exemplaire d’une excavation réalisée sous des structures sensibles.

Le métro du Qatar est exemplaire d’une excavation réalisée sous des structures sensibles (16,2 milliards). Une vingtaine de tunneliers s’activent dans le sous-sol de Doha. Deux tunnels jumeaux ont été forés avec des machines à pression de terre (EPB). Une technique qui permet de minimiser les tassements en surface ou les écroulements liés aux arrivées d’eau ou à l’excavation sous des structures sensibles.

La troisième phase de l’extension du métro de Delhi implique l’excavation de 106 km de tunnels et de 34 stations (4,2 milliards). Les défis techniques du chantier  sont nombreux : conditions géologiques imprévues, zones densément peuplées…

Système de train léger sur rail, la ligne de la Confédération est le plus grand projet d’infrastructure de transport d’Ottawa (1,4 milliards) depuis la construction du canal Rideau. Le tracé court sur 12,5 km, dont 10km en surface et 2,5 km en souterrain, avec un nouveau tunnel du centre-ville et treize stations.

J.D

Photo : métro de Delhi, en Inde.