Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Un retourneur de camion pour éviter les marches arrières

Travaux publics – Un retourneur de camion pour éviter les marches arrières

28 juin 2017
<span>Travaux publics</span> – Un retourneur de camion pour éviter les marches arrières

Comment faire entrer un camion sur un chantier puis lui permettre d’en ressortir alors que les marches arrières sont interdites par arrêté préfectoral dans une rue de Paris à sens unique ? C’est à ce dilemme que la société Legendre a été confrontée au 54 rue de Londres, dans le neuvième arrondissement, où elle rénove un immeuble entouré par d’autres bâtiments.

« La particularité de ce chantier tient dans le fait qu’il est très contraint au niveau de l’emprise sur la voirie avec juste un mètre sur les trottoirs ! Il faut imaginer un chantier où l’on doit démolir des bâtiments, évacuer des centaines de m3 de gravats et cela sans emprise sur la rue », explique Hervé Matyas, directeur « Réhabilitation Île-de-France ». Autre contrainte : l’interdiction de survoler une école mitoyenne.

Solutions adoptées par Legendre ? L’installation d’une grue à flèche relevable qui évite l’établissement scolaire. La création d’une ouverture en façade, l’aménagement d’une rampe pour faire entrer les toupies d’alimentation en béton et les camions d’évacuation des gravats dans le bâtiment puis la mise en place d’un retourneur, une plateforme circulaire qui fait pivoter les véhicules sur eux-mêmes, lesquels repartent par le même chemin.

En général, les retourneurs sont utilisés pour les travaux en tunnels, dans lesquels les camions ne peuvent pas faire de marches-arrières. Legendre a fait fabriquer le sien (équipé de deux moteurs) par un prestataire spécialisé. Un investissement de 100 000 euros.