Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Luis Fueyo, commissaire général du Smopyc : « Smopyc 2017 sera le symbole d’un marché en croissance »

Travaux publics – Luis Fueyo, commissaire général du Smopyc : « Smopyc 2017 sera le symbole d’un marché en croissance »

4 avril 2017
<span>Travaux publics</span> – Luis Fueyo, commissaire général du Smopyc : « Smopyc 2017 sera le symbole d’un marché en croissance »

Comment se présente l’édition Smopyc 2017 ?

Luis Fueyo, Commissaire général du Smopyc : "L’édition 2017 doit attester du redressement du secteur de la construction en Espagne."

Luis Fueyo, Commissaire général du Smopyc : « L’édition 2017 doit attester du redressement du secteur de la construction en Espagne. »

L’édition 2017 de Smopyc sera celle du changement. La conjoncture économique qui prévaut en Espagne a changé. Après la crise qui s’est déclenchée en 2008, l’Espagne a traversée des années compliquées. Ces difficultés économiques ont été amplifiées par l’absence de gouvernement pendant 10 mois en 2016. Tout cela a ralenti l’économie de la péninsule. Cependant, depuis maintenant plus d’un an, la croissance est repartie. Déjà en 2016, nous avons constaté une reprise significative des ventes de matériels de chantiers et un redressement du secteur de la construction, amorcé par le marché résidentiel. Nous pensons que Smopyc 2017 sera le symbole d’un marché en croissance, avec des entreprises qui regagnent en activité et une demande des matériels et d’équipement en nette amélioration. Le secteur de la construction et, au-delà celui des infrastructures repart aussi, en particulier dans des villes comme Madrid, Barcelone ou Séville. Une accélération de la croissance cette année et en 2018.

Cette reprise se matérialise-t-elle dans les volumes de ventes ?

La contraction des ventes a été brutale et marquée. A présent, je pense que l’on peut parler d’un marché en voie de redressement. Les parcs de matériels, chez les entrepreneurs, chez les loueurs, comme chez les concessionnaires et chez les revendeurs de machines d’occasion, ont été fortement réduits. La situation est même paradoxale, car actuellement, on peut parler de pénurie de machines en Espagne. Il est difficile de trouver des matériels ! Le rendez-vous traditionnel que représente chaque édition le Smopyc, prend cette année une dimension particulière, car le salon va permettre aux professionnels, non seulement, de découvrir les développements les plus récents des constructeurs, mais aussi de se déterminer pour des acquisitions éventuelles. Nous nous attendons à un salon actif d’un point de vue des ventes !

Pouvez-vous étayer ces commentaires sur le rebond du marché par quelques chiffres ?

Au cours du premier semestre de l’année 2016, le marché du terrassement s’est maintenu, après avoir enregistré une croissance significative en 2015 par rapport à l’année précédente. Le marché des matériels compacts et du compactage a observé une croissance de 7%. Quant aux matériels d’élévation de personne, on constate une croissance de 16%. On remarque dans le secteur des machines de production et des engins de terrassement, des taux de croissance pouvant atteindre jusqu’à 300%, comme pour les bouteurs, ou 40% pour les dumpers rigide. Les ventes de pelles hydrauliques progressent  de 7%.

Quels sont les principaux changements apportés à l’édition 2017 ?

En tant qu’organisateurs du Smopyc, nous avons défini une politique axée sur une offre exhaustive pour l’ensemble des exploitants et des utilisateurs de matériels pour les TP, les infrastructures, les mines et carrières, la construction, provenant des différentes provinces espagnoles. Le Smopyc est leur salon de référence. Il doit être représentatif de la filière locale. Au-delà du travail réalisé sur son marché domestique, le Smopyc a bénéficié de plusieurs missions de promotion réalisées au Portugal, en France, en Italie, en Afrique du Nord et en Amérique Latine.

En ce qui concerne le programme, nous avons conçu un salon plus dynamique grâce à la création d’une zone de démos, dénommée Smopyc Démo, un Concours destiné aux Opérateurs, afin d’éprouver leur habileté et l’aménagement d’une zone destinée aux grands travaux réalisés par les entreprises de construction espagnoles à travers le monde. La présence de la Fundación Laboral de la Construcción ou Anapat, permettra d’aborder les enjeux de la formation des opérateurs. Pour les visiteurs, nous avons conçu et pensé un salon plus accueillant en veillant à leur confort grâce à des services inédits.

Quel attrait le Smopyc peut-il avoir sur les entrepreneurs français ?

Smopyc est l’unique salon espagnol du secteur des travaux publics et de la construction.  Les industriels qui souhaitent conquérir le marché espagnol ou renforcer leur présence dans notre pays y ont toute leur place. Quant aux professionnels des TP qu’ils soient du pays basque, de la région toulousaine ou de catalans, ils sont souvent très tournés avec l’Espagne. Le Smopyc est aussi leur salon.

Propos recueillis par J-N.O