Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Ingénierie : Egis en progression

Travaux publics – Ingénierie : Egis en progression

4 avril 2017
<span>Travaux publics</span> – Ingénierie : Egis en progression

En 2016, Egis a vu son activité progresser de 9,3 % par croissance externe et organique, ce qui lui a permis de franchir le seuil du milliard de chiffre d’affaires, avec un résultat net en augmentation à 30,4 millions. Le vingt-troisième groupe d’ingénierie mondial (hors sociétés chinoises et Oil and Gas) a réalisé 63 % de son C.A à l’international (+ 13,6 %). Sa part s’est encore accrue l’an passé, même si l’activité française est repartie à la hausse, mais à un rythme moins soutenu qu’à l’étranger, souligne Nicolas Jachiet, son P-DG. Hors et à l’intérieur des frontières, la croissance a été tirée par les grands contrats engrangés en 2016, souligne Rémi Cunin, directeur général délégué.

Le groupe s’est réorganisé en début d’année autour du onze « business unit » : deux « métiers » (conseil, montage-exploitation-nouveaux services), cinq « domaines » (grands ouvrages-eau-environnement-énergie, rail, villes-routes-mobilités…) et quatre « géographiques » (Moyen-Orient, Brésil, Inde…).

Avec un carnet de commandes représentant près de vingt mois d’activité à 1,38 milliards, il a attaqué son nouvel exercice sur la même dynamique positive que les deux précédents. Une dynamique que l’entreprise entend amplifier par croissance organique, en engrangeant de nouveaux grands projets, et par acquisitions, pour compléter son offre. Objectif affiché : atteindre les deux milliards de chiffre d’affaires d’ici à cinq ans et entrer dans le Top 5 mondial des sociétés mondiale d’origine européenne.

J.D

Crédit photo : Egis