Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – « Fayat Innovation Challenge » : les projets les plus innovants récompensés

Travaux publics – « Fayat Innovation Challenge » : les projets les plus innovants récompensés

9 janvier 2018
<span>Travaux publics</span> – « Fayat Innovation Challenge » : les projets les plus innovants récompensés

En clôture à son soixantième anniversaire, le groupe Fayat a souhaité  organiser la première édition de son concours interne dédié à l’innovation.

Stéphane Guillon, Directeur Marketing & Communication : « compte tenu du succès de cette première édition, l’initiative sera reconduite tous les deux ans. »

« L’objectif du Fayat Innovation Challenge voulu par Jean-Claude Fayat, président du Groupe, est de transformer les connaissances et expertises du Groupe en création de valeur pour les clients », explique Stéphane Guillon, Directeur Marketing et Communication, « dans un groupe de 20 000 collaborateurs et qui compte 152 entités, il est capital de capitaliser sur l’expertise, valoriser les connaissances et créer des synergies ».

Cela d’autant plus que l’autonomie est érigée comme l’une des valeurs cardinales du Groupe, aucune structure de R&D centralisée n’existe, l’innovation irrigant chacune des sociétés au sein des sept divisions : Travaux Publics, Fondations, Bâtiment, Energie Services, Metal, Chaudronnerie et Matériel Routier.

2017 marque la premiere edition du nouveau « Fayat Innovation Challenge », competition interne entre toutes les entreprises du Groupe appelees a presenter les solutions innovantes qu’elles sont en mesure de proposer a leurs clients.

Ainsi, 104 dossiers ont été présentés à un comité de sélection qui en a retenu 24. Sous la présidence de Jean-Claude et Laurent Fayat, respectivement Président et Directeur Général du Groupe Fayat, le jury, animé par Stéphane Guillon et composé des Directeurs de division, a évalué chaque dossier à partir des trois critères de sélection : travail en équipe et synergies entre les divisions, caractère innovant et différenciant du projet, création de valeur et bénéfices pour les clients. A l’issue des délibérations, le jury a choisi de distinguer :

  • Saiga, le système de filtration des particules fines de la balayeuse Hygion de Ravo, dans la catégorie Equipement et Outils. Simple et efficace (75% des PM 2,5 captées), ce système basé sur la charge statique des poussières ne dégrade pas les performances de la machine.
  • La nouvelle technologie de recyclage de chaussées mise au point par Razel-Bec, dans la catégorie Process et Méthodologies, « révolutionne », l’approche des chaussées souples à l’émulsion de bitume en Afrique. Comment ? En recyclant la couche de roulement et la latérite sous-jacente et en ajoutant du ciment et de l’émulsion de bitume, donc à froid, puis en malaxant le tout « énergétiquement », au moyen de la stabilisatrice recycleuse Bomag MPH 600. A la clé, une couche de base et une couche de roulement reconstituées, sans apport de matériaux et au meilleur coût.
  • La modélisation 3D et visite virtuelle d’ouvrages sous-terrain de SEMERU, dans la catégorie Marketing et Services. Une technologie résolument « high-tech », dont l’innovation réside dans le mode d’acquisition des données photos à l’aide d’un exosquelette et la conception du modèle 3D. Avantage induit, la facilité à déployer la modélisation dans d’autres domaines.

Un Prix Spécial a été attribué au système VISa pour les machines de forage de SAML et Sefi-Intrafor. Le jury a souhaité récompenser l’apport en matière de sécurité du dispositif de protection des ouvriers évoluant autour des machines de forage. Le principe est d’associer un avertissement lumineux à une mise au ralenti automatique dès que l’opérateur entre dans une zone sensible, préalablement définie.

Veille technologique              

L’enjeu de l’opération est de valoriser les connaissances et de capitaliser sur l’expertise interne du groupe Fayat.

« D’un point de vue quantitatif comme qualitatif, cette première édition est synonyme de succès », se félicite Stéphane Guillon, « non seulement elle a permis d’identifier les projets les plus innovants et les plus pertinents pour l’ensemble du groupe, mais en plus elle a contribué à la mise en relation des Ambassadeurs Innovation au sein des différentes divisions, chargés de faire vivre et d’animer les projets d’innovation ».

Objets connectés, BIM, réalité virtuelle et augmentée, mapping et acquisition 3D, assistance et automatisation de la conduite, matériel autonome, smart city, … le groupe est riche en  initiatives « high tech », comme en capacité d’invention.

J-N.O