Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Eiffage à la hausse au premier semestre

Travaux publics – Eiffage à la hausse au premier semestre

1 septembre 2017
<span>Travaux publics</span> – Eiffage à la hausse au premier semestre

« Sur fond de reprise confirmée dans les travaux et de croissance du trafic autoroutier », Eiffage annonce un chiffre d’affaires semestriel en hausse de 7,6 % (structure réelle) à près de 7 milliards d’euros, un résultat opérationnel courant en progression de 7,4 % à 727 millions. « Conjugué à une nouvelle baisse des charges financières (-367 millions), cette dynamique se traduit par l’augmentation du résultat net part de 30,8 % » à 174 millions.

Tous les métiers du groupe affichent des résultats positifs. Dans le pôle «  Travaux », le chiffre d’affaires s’est apprécié de 7,8 % à 5,7 milliards. Il a atteint plus de 4,2 milliards d’euros en France (+ 4,5 %) et près de 1,5 milliard d’euros à l’international (+18,9 %, dont 4,8 % liés aux acquisitions réalisées en Allemagne, en Suisse et en Belgique). Dans la « Construction », l’activité est en hausse de 1,9 % à 1,76 milliards d’euros.

Le volume d’affaires des « Infrastructures » a cru de 11,8 % à 2,15 milliards. En hausse globale de 3,3 % en France, l’activité s’est contractée de 3,7 % en génie civil, mais elle a gagné 3,3 % dans la route et 65 % dans la construction métallique. A l’international, elle a bondit de 33 %.

Dans l’Énergie, le C.A a augmenté de 9,6 % à 1,78 milliard, dont + 5,2 % en France et + 27,0 % à l’international, notamment en Europe. Dans les « Concessions », la progression du trafic autoroutier et l’activité générée par les autres concessions et les opérations de partenariat public-privé permettent à Eiffage d’afficher une croissance de 6,7 % à 1,3 milliard.

Quid des perspectives annuelles ? Avec un carnet de commandes « Travaux » en hausse de 7 % sur un an à 13 milliards d’euros (13,1 mois de chantiers, contre 12,8 mois au 30 juin 2016), Eiffage table sur une croissance de son activité et sur une nouvelle progression de ses résultats dans toutes ses branches.

J.D