Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Travaux publics – Colas : résultat net consolidé 2016 en progression

Travaux publics – Colas : résultat net consolidé 2016 en progression

24 février 2017
<span>Travaux publics</span> – Colas : résultat net consolidé 2016 en progression

Colas annonce un chiffre d’affaires 2016 en recul de 8 % à 11 milliards d’euros avec un résultat net part du groupe en progression à 355 millions (+ 121 millions). Cette année, le groupe table sur un C.A supérieur à celui de l’année précédente.

Le chiffre d’affaires 2016 de l’entreprise de travaux publics s’est contracté de 8 % à 11 milliards d’euros et de 4% à périmètre et taux de change constants. Cette contraction est attribuée à la baisse de l’activité routière en Europe centrale et au Canada, mais aussi à celle des activités de spécialités. Le C.A a également été pénalisé, d’une part, par « un effet de périmètre important (- 299 millions) avec la cession de filiales de stockage et de distribution de bitume en Asie à la filiale thaïlandaise, Tipco Asphalt, dont Colas détient 32% et par l’arrêt définitif de l’activité raffinage en France » ; et d’autre part, « par un effet de change (- 124 millions) dû essentiellement à la baisse des taux de change de la livre sterling et du dollar canadien contre euro. »

Par zones géographiques, le C.A a cédé 4,4 % en France à 5,77 milliards et 11,6 % à 5,22 milliards à l’international. Par secteur, il s’est replié de 7,7 % à 8,97 milliards d’euros dans la construction routière (- 4,9 % périmètre et taux de change constants). Il est resté stable dans l’hexagone (3,99 milliards, contre 3,98 en 2015), mais il a baissé de 13 % à l’international et dans les départements d’Outre-mer (- 8 % à périmètre et taux de change constants). Dans les activités de spécialité, le C.A a chuté de 9,5 % à 2,01 milliards (- 2,5 %). Le résultat opérationnel courant s’est élevé à 386 millions (+ 42 millions) et la marge opérationnelle a atteint 3,5% (contre 2,9% en 2015) – 3,8 % dans la route. Le résultat net part du groupe ressort à 355 millions d’euros, soit un gain de 121 millions, incluant des plus-values nettes d’impôt de 72 millions sur cessions de participations.

Quelles sont les perspectives du groupe ? A la fin décembre, le carnet de commandes était en hausse de 1 % à 7,1 milliards par rapport au même mois de 2015 (+2% à taux de change constants). En France métropolitaine, ce carnet était en progression de 7 % à 2,9 milliards. A l’international et outre-mer, il s’inscrivait en retrait de 3 % à 4,2 milliards, mais était stable à taux de change constants. Le groupe précise que des contrats importants ont été signés en fin d’exercice en France (91 millions) et à l’étranger, en Guinée-Conakry (129 millions d’euros) ou en Hongrie (91 millions).

Cette année, Colas table sur une légère progression de son chiffre d’affaires routier en métropole, le marché ayant probablement atteint, selon l’entreprise, son point bas l’an passé. L’activité routière devrait être elle aussi en croissance à l’international, notamment en Amérique du Nord et en Europe centrale. Le ferroviaire enregistrerait également un bon niveau d’activité dans l’hexagone. Dans les autres métiers de spécialités, les activités de réseaux et d’étanchéité verraient augmenter leurs chiffres d’affaires. Dans ce contexte, le groupe table sur un chiffre d’affaires annuel supérieur à celui de l’année précédente.

J.D