Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Salons – Klaus Dittrich, président de Bauma : « Nous attendons plus d’un demi-million de visiteurs »

Salons – Klaus Dittrich, président de Bauma : « Nous attendons plus d’un demi-million de visiteurs »

8 avril 2016
<span>Salons</span> – Klaus Dittrich, président de Bauma : « Nous attendons plus d’un demi-million de visiteurs »

« Concernant Bauma, il n’existe pas dans le monde, de salon pour les matériels de construction qui offre autant de nouveautés et d’innovations », rappelle Klaus Dittrich, président de Bauma. Pour Chantiers de France, il présente la 51e édition du salon allemand et détaille les principaux changements et-ou améliorations qui lui ont été apportés.

A trois jours de l’ouverture, comment se présente l’édition 2016 ?

Klaus Dittrich, président de Bauma : "Il n’existe pas dans le monde, de salon pour les matériels de construction qui offre autant de nouveautés et d’innovations."

Klaus Dittrich, président de Bauma : « Il n’existe pas dans le monde, de salon pour les matériels de construction qui offre autant de nouveautés et d’innovations. »

Nous avons fait le plein d’exposants. Cette année, plus de 3 400 exposants de 60 nationalités ont été réunis à Munich. Nous attendons plus d’un demi-million de visiteurs. Le salon s’étend sur 605 000 m2, soit l’équivalent de 85 terrains de football. Cette superficie fait de la Bauma la plus grande manifestation mondiale. Au-delà de ces considérations chiffrées, je suis convaincu que l’édition 2016 de Bauma constituera un évènement mémorable dans l’industrie des matériels de construction et de mines. J’ajoute que l’atmosphère qui règne sur la manifestation est unique : Bauma est immense, harassante mais aussi tellement active, internationale et les affaires y sont toujours bonnes !

Comment expliquer-vous ce succès ? Quelle est la valeur ajoutée du salon cette année ?

Au fil des années, Bauma s’est développée pour s’imposer comme la plus importante manifestation dans le secteur des matériels pour la construction. Pour les plus grands leaders de cette industrie, comme pour tous les faiseurs internationaux, il est indispensable d’être présent à Bauma, et pas seulement en 2016, mais en règle générale. C’est le salon pour exposer des nouveautés et des innovations. Bauma attire un nombre considérable de décideurs de top niveau ainsi que de très nombreux acheteurs et experts de l’industrie mondiale des matériels pour la construction et les mines. C’est à la fois une excellente plate-forme internationale pour nouer des contacts et un accès au marché mondial. Bref, c’est le lieu où il faut être, c’est cela la secret du succès de Bauma.

Quels sont les principaux changements et ou améliorations apportés ?

Le concept de la Bauma est le même depuis de nombreuses années. Cependant, nous sommes en contact permanent avec les exposants afin de rendre la manifestation encore plus attractive. A ce titre, Bauma 2016 verra la concrétisation de nombreux projets. Pour la première fois dans l’histoire du salon, les industriels sur liste d’attente et qui ne disposent pas encore d’emplacement définitif, peuvent être référencés comme participants à Bauma, bien que n’ayant pas de stand physique. Ils sont répertoriés comme les autres exposants ainsi que leurs produits dans le catalogue en ligne du salon. De plus, nous mettons à leur disposition un salon dans lequel ils peuvent organiser des rendez-vous d’affaires et des réunions de travail. Dans le domaine du Mining, chaque exposant concerné par cette activité est clairement identifiée par un nouveau logo. Autre nouveauté, la Bauma Charity Alliance. De nos jours, les entreprises ne peuvent plus se contenter de présenter leurs innovations et leur maitrise technologique. Elles sont également engagées dans de nombreux projets sociaux à travers le monde. C’est pour mettre ce volet en évidence et permettre aux exposants de présenter, gratuitement, leurs actions caritatives, que nous avons initié le Bauma Charity Alliance.

A l’heure du regain d’intérêt pour les manifestations de proximité et, demain, des expositions virtuelles, le statut de salon est-il menacé ?

Concernant Bauma, il n’existe pas dans le monde, de salon pour les matériels de construction qui offre autant de nouveautés et d’innovations. Concernant les exposants, ils ont conscience que la marque Bauma est synonyme de grande qualité et de remarquable organisation. Ils savent que c’est le lieu où ils peuvent rencontrer des clients et de nouveaux prospects. C’est aussi là où ils peuvent semer et préparer leur marché de demain. Evidemment, nous sommes conscients qu’internet et le digital prennent une place de plus en plus grande. C’est ce qui nous a conduits à proposer un service inédit à nos exposants. Bauma open innovation, est une première : il s’agit de mettre en relation toute la compétence et l’expertise présente sur le salon, pour résoudre des problèmes techniques en favorisant l’échange d’expertise interdisciplinaire. Dans cette logique, nous avons également repensé le site internet et renforcé la présence de Bauma sur les réseaux sociaux. En l’espace de 6 mois, la page Facebook du salon compte plus de 21 000 fans et l’on observe que plus l’ouverture approche, plus la participation augmente.

J-N.O