Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Réseaux – Des canalisations en fonte pour Lisle-sur-Tarn

Réseaux – Des canalisations en fonte pour Lisle-sur-Tarn

13 septembre 2017
<span>Réseaux</span> – Des canalisations en fonte pour Lisle-sur-Tarn

A Lisle-sur-Tarn, le SIAEP (Syndicat des Eaux de la Moyenne Vallée du Tarn) vient de remplacer une ancienne canalisation d’alimentation en eau fuyarde (4,5 km). Frans Bonhomme a fourni une partie de cette canalisation (2,5 km). Plusieurs solutions avaient été envisagées par le SIAEP. Le choix s’est finalement porté sur un tuyau en fonte de 250 mm de diamètre avec un revêtement intérieur en polyuréthane (Von Roll). Deux paramètres ont emporté la décision : la robustesse et la longévité de la conduite. Le négociant en matériaux à livré le linéaire à l’entreprise chargé des travaux, Laclau Travaux Publics.

Le chantier a débuté en avril pour se terminer fin juillet. La pose n’a présentée aucune difficulté particulière. Celle-ci a été facilitée par l’utilisation d’une trancheuse, laquelle a permis de réaliser simultanément l’ouverture de tranchée, la mise en place du tuyau puis le remblaiement de la fosse. Des essais ont été réalisés en fin de travaux sans qu’aucune fuite n’ait été détectée.

« Nous sommes très satisfaits des tests sur le percement et sur la résistance à l’arrachement du revêtement intérieur réalisés sur la fonte Ron Voll. Ces tests démontrent la qualité nettement supérieure de ce produit, qui répond en tous points à notre cahier des charges », assure Jean Pagnucco, technicien du SIEP.

Avantage de la solution retenue ? « Le revêtement intérieur en polyuréthane permet d’éviter le phénomène de perte de chlore qui se produit avec les autres types de revêtement. En effet, avec les revêtements classiques en ciment, on ne retrouve plus aucun résidu de chlore au bout d’un certain nombre de mètres ou de kilomètres. En fait on soupçonne les revêtements ciment de consommer le chlore. Le choix d’une fonte avec revêtement intérieur polyuréthane permet d’éliminer un poste de chloration supplémentaire, ce qui est un avantage indéniable pour la qualité de l’eau et un gain économique certain ».

J.D