Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Pneumatiques – Arvind Poddar, président de BKT : « Nous avons l’ambition d’être le leader mondial pour les applications hors-route »

Pneumatiques – Arvind Poddar, président de BKT : « Nous avons l’ambition d’être le leader mondial pour les applications hors-route »

26 septembre 2016
<span>Pneumatiques</span> – Arvind Poddar, président de BKT : « Nous avons l’ambition d’être le leader mondial pour les applications hors-route »

Vous avez investi 500 millions de dollars dans ce que vous présentez comme étant le plus grand site mondial de production de pneumatiques pour application hors route. Quelle est votre ambition ? 

Arvind Poddar, président de BKT.

Arvind Poddar, président de BKT.

C’est effectivement une somme conséquente, rapportée à notre chiffre d’affaires, qui traduit notre ambition. C’est le projet le plus ambitieux jamais engagé par la société, qui marque une étape déterminante dans son développement. Avec les perspectives que cet outil nous confère, nous estimons que le retour sur investissement sera atteint dès 2018. Grâce à notre nouvelle usine de Bhuj, que nous avons voulu à la pointe de la technologie dans le domaine, notamment en termes de procédés de fabrication complexes, de R & D, de conception « sur mesure » pour applications spéciales, nous sommes maintenant prêts à affronter le segment haut de gamme du marché mondial des pneus à carcasse radiale. Cela s’inscrit dans le cadre de notre volonté de développement permanent de la société. Nous avons l’ambition d’être le leader mondial du pneumatique pour applications hors-route.

Comment comptez-vous atteindre cet objectif ?

Depuis toujours, BKT mise sur la qualité de ses produits et sur le service, qu’il s’agisse du service avant-vente comme du service après-vente. Ce sont là les deux marqueurs de la société qui ont toujours orientés la stratégie de l’entreprise et qui tend à proposer un produit de qualité à un coût compétitif. Nous ne sommes résolument pas les moins chers du marché.  Nous sommes la marque qui offre le meilleur rapport qualité/prix. Nous sommes également la marque qui peut se prévaloir d’un taux de fidélisation remarquable, y compris sur les marchés les plus exigeants et les plus concurrentiels. Cela nous permet de faire la différence avec les autres manufacturiers qu’ils soient européens, américains ou asiatiques. Partout, les exploitants veillent à optimiser la gestion de leur parc de matériels et surveillent le poste Pneumatique. C’est une opportunité pour BKT, les utilisateurs finaux qui ont testé et éprouvé nos produits étant convaincus de leur qualité et de leur performance.

Comment expliquez-vous que BKT soit autant orienté vers l’exportation ?  

p2Nous réalisons près de 90% de notre chiffre d’affaires en dehors de l’Inde. Cela s’explique par l’orientation prise par la société qui s’est développée dans un secteur de niche. Comme tout secteur de niche, le potentiel d’un seul pays, fût-il l’Inde, est insuffisant. Même si nous sommes profondément Indien par nos racines, par notre philosophie et par nos valeurs, nous raisonnons global, étant déjà actif dans plus de 100 pays. Avec l’Amérique du Nord, l’Europe est un marché important pour BKT. Comme tous les marchés, c’est difficile. Nous avons cependant réussi à nous y faire notre place, en mettant en place, depuis notre filiale de distribution implantée en Italie, un réseau d’importateurs et de distributeurs dans chaque pays. C’est à travers le marché de la deuxième monte que nous avons acquis nos positions.

Quels sont vos relais de croissance ?  

Le marché mondial que nous ciblons est considérable. Il offre de réelles possibilités d’expansion pour BKT, en particulier dans le domaine des matériels pour la construction. Même si, d’un point de vue macroéconomique, la demande s’est ralentie, les besoins en infrastructures sont réels. C’est pourquoi nous prévoyons une progression de notre chiffre d’affaires de l’ordre de 20% par an pour les deux prochains exercices. Nous sommes dans la  même dynamique que cette année, avec une croissance de l’activité qui devrait se situer entre 18% et 20%. La contribution de notre marché domestique devrait progressivement s’affirmer au fur et à mesure que les ventes de machinisme agricole et de matériels pour la construction s’amplifieront.

Pouvez-vous commenter l’accord conclu avec JCB ?

Il s’agit d’un accord de portée mondiale au travers duquel nous fournissons les usines JCB en Angleterre, en Inde et ailleurs si notre partenaire le souhaite. Selon les modèles, il s’agit de pneumatiques spécifiques, que nous fabriquons à partir d’un cahier des charges fourni par JCB. Dans ce cas, ces pneumatiques de première monte sont à la marque JCB. D’autres pneumatiques sont des références existantes dans notre gamme.

Etes-vous ouverts à d’autres accords de ce type ?

Nous sommes en discussion avec plusieurs autres OEM. L’un des leviers de croissance de la société réside dans sa capacité à pouvoir concevoir et produire des pneumatiques spéciaux pour une application donnée. Cela permet de valoriser notre savoir-faire. A terme, ce devrait contribuer à équilibrer nos ventes entre la première monte et la monte de remplacement, cette dernière étant, et de loin, prédominante.

J-N.O