Suivez-nous :         kit média      
Accueil - Marchés - Matériels – Université d’été du Seimat : un carrefour d’échanges et d’information institutionnalisé

Matériels – Université d’été du Seimat : un carrefour d’échanges et d’information institutionnalisé

26 juillet 2016
<span>Matériels</span> – Université d’été du Seimat : un carrefour d’échanges et d’information institutionnalisé

Depuis 1993, le Club Seimat* œuvre en faveur de la formation  dans les métiers de la maintenance des matériels de chantier. Son université d’été s’est imposée comme le point de rencontre entre le monde de l’enseignement spécialisé et les constructeurs de matériels.

Pascal Petit-Jean, secrétaire général (Seimat) : « L’échange entreprises-enseignants fonctionne bien. »

Pascal Petit-Jean, secrétaire général (Seimat) : « L’échange entreprises-enseignants fonctionne bien. »

Cette année, les adhérents du Club Seimat et les enseignants se sont donné rendez-vous à Auch (32), du 23 au 25 août.  Au programme des quelque 60 enseignants représentants une quarantaine de  lycées professionnels de l’Education Nationale et des établissements privés sous contrat des sujets pratiques (les avantages d’un châssis à pivot sur un compacteur par Ammann, comment mener un diagnostic efficace par Komatsu), techniques (procédures d’effacement des alertes de maintenance sur tableau de bord présentées sur simulateur par Kubota,  diagnostic et circuit CAN Bus sur compacteur Hamm DV70+), voir spécifiques (automatismes d’engagement des blocages de différentiels sur la transmission d’un  tombereau articulé –application au système ATC sur A 25/30G par Volvo). Comme le rappelle Pascal Petit-jean, secrétaire général du Seimat, « l’intérêt de mobiliser les entreprises membres du Seimat, en collaboration avec les enseignants, contribue à apporter aux jeunes en formation dans la filière les meilleures qualifications possible dans les métiers de la maintenance ». L’enjeu est d’importance, la filière, qui reste déficitaire, doit constamment mettre à niveau ses connaissances sur des matériels et des technologies en perpétuelle évolution.  L’intérêt de partager sur les développements les plus récents et d’échanger sur les besoins actuels et futurs, est donc partagé par le monde de l’enseignement comme par celui de l’entreprise. C’est ce qui a convaincu la société Sygmat, importateur en France des grues Sennebogen, de rejoindre le Club Seimat.

Journée VIP

Une douzaine d’ateliers techniques pour prendre connaissance des évolutions réglementaires et technologiques relatives aux matériels de chantier, notamment grâce à la présence de machines modernes mises à disposition de l’évènement par les constructeurs. Au programme également une table ronde sur le thème « agir pour mieux promouvoir nos formations maintenance des matériels TP», et une visite du chantier (déviation de Grimont). Afin de renforcer l’audience des rencontres et élargir le panel de participants, l’Université s’ouvre, pour la première, aux dirigeants des entreprises locales de TP ainsi qu’aux directeurs des entreprises membres du Seimat. Pour Pascal Petit-Jean, l’échange entreprises-enseignants fonctionne bien. Il faut donc poursuivre l’action, en particulier, en amont, auprès des élèves et des chargés d’orientation.

J-N.O

 Photo : L’objectif des Universités d’été est de partager sur les développements les plus récents et d’échanger sur les besoins actuels et futurs

*Syndicat des entreprises internationales de matériels de travaux publics, mines et carrières, bâtiment et levage.